L'Agriculteur Charentais 05 janvier 2021 a 15h00 | Par Kévin Brancaleoni

Réorienter la production en zone de marais

À l’occasion du mois de la Bio, l’unité expérimentale Inrae de St-Laurent-de-la-Prée a présenté son expérimentation système Transi’marsh, menée depuis 2009 dans les marais nord de Rochefort.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
L’unité expérimentale Inrae de St-Laurent-de-la-Prée re-conçoit son expérimentation système et le réoriente vers un troupeau de vache maraîchine adapté à la surface en prairies naturelles et une surface cultivée dédiée à la production de cultures pour l’alimentation humaine de proximité.
L’unité expérimentale Inrae de St-Laurent-de-la-Prée re-conçoit son expérimentation système et le réoriente vers un troupeau de vache maraîchine adapté à la surface en prairies naturelles et une surface cultivée dédiée à la production de cultures pour l’alimentation humaine de proximité. - © Inrae de St-Laurent-de-la-Prée

Quelle évolution pour l’agriculture en zone de marais ? C’est la question sur laquelle travaille l’unité expérimentale Inrae de St-Laurent-de-la-Prée depuis sa création en 1964, et auquel l’organisme de recherche Inrae a apporté des réponses successives. Il n’est plus question aujourd’hui de drainage pour la mise en culture des marais, mais plutôt de la recherche d’un nouvel équilibre entre une activité de polyculture-élevage s’appuyant sur une alimentation humaine de proximité, une   [...]

 

� Lire la suite sur le site L'Agriculteur Charentais

En bref
Prochaine breve

5 breve(s) � voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Si les choses en restent là, on devrait pouvoir maîtriser complètement cette épizootie, ce qui ne veut pas dire qu’il n’y a pas encore des semaines de travail

a souligné tout en prudence Fabienne Buccio, la préfète de Gironde et de Nouvelle Aquitaine, lors de ses vœux à la presse à Bordeaux, d’après l’AFP.