Le Réveil Lozère 20 janvier 2021 a 10h00 | Par Eva DZ

Respecter les terrains agricoles

Fin décembre, une délégation d’agriculteurs FDSEA et JA du canton de Millau a une nouvelle fois alerté le sous-préfet de Millau, Patrick Bernié, sur l’utilisation irrespectueuse de leurs terrains agricoles.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Une délégation d’agriculteurs du canton de Millau a été reçue par le sous-préfet, Patrick Bernié, mardi 29 décembre.
Une délégation d’agriculteurs du canton de Millau a été reçue par le sous-préfet, Patrick Bernié, mardi 29 décembre. - © FDSEA 12

Chemins ouverts sans autorisation sur des propriétés privées, parcelles traversées alors même que les animaux pâturent, clôtures non-refermées, arbres coupés pour rendre les chemins accessibles aux vélos, motos, quads…, installation de pistes d’escalade sans autorisation… Les utilisations abusives des terrains agricoles se multiplient autour de la ville de Millau. Les agriculteurs du secteur avaient déjà alerté la sous-préfecture et les services de police et de gendarmerie de ces utilisations irrespectueuses sans autorisation de l’agriculteur ou du propriétaire foncier mais elles ont pris une nouvelle ampleur. « Les agriculteurs victimes de ces incivilités ont tenté d’ouvrir le dialogue avec ces personnes qui s’autorisent à créer leurs propres chemins sur des terrains privés mais il s’avère que le dialogue est impossible : ils se croient dans leur droit en arguant que la nature appartient à tous ! », dénonce Rémi Agrinier, secrétaire général de JA 12, accompagné notamment de Stéphane Desplas et Bruno Robert, responsables locaux FDSEA. « Nous avons donc demandé en urgence une rencontre avec le sous-préfet pour trouver des solutions ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

Il est aujourd’hui urgent de prioriser les investissements pour restaurer notre capacité productive, incluant les activités agricoles et agroalimentaires

défend Dominique Chargé, président de la coopération agricole.