Le Réveil Lozère 12 janvier 2022 a 11h00 | Par AgraPresse en collaboration avec le Réveil Lozère

Réunion lundi autour du fonctionnement de la chaîne alimentaire

Abonnez-vous Reagir Imprimer

Le ministre de l'Agriculture Julien Denormandie a organisé le 10 janvier, en matinée, avec les équipes de Bercy et du ministère des Transports, une réunion par visioconférence des acteurs de la chaîne alimentaire afin de s'assurer de son bon fonctionnement dans les semaines à venir, en pleine vague Omicron. Les très fortes contaminations liées à ce variant entraînent un nombre croissant d'absences au travail, faisant craindre des interruptions de la chaîne dans quelques semaines. «Aujourd'hui, je veux être vraiment rassurant», a déclaré le 7 janvier le ministre sur France 2. «On fait le point régulièrement avec l'ensemble des acteurs de la chaîne alimentaire. La situation tient, grâce à l'engagement de l'ensemble de ses acteurs», a-t-il dit sur l'émission Télématin. «Mais évidemment, nous suivons la situation avec beaucoup d'attention», a-t-il ajouté. «À ce stade, du côté des transporteurs ou côté distribution, on n'a identifié aucune difficulté majeure», a déclaré à l'AFP Jean-Marc Rivera, secrétaire général de l'Organisation des transporteurs routiers européens (Otre). «Il n'y a pas d'alerte particulière», a confirmé une porte-parole de la Fédération nationale des transporteurs routiers (FNTR).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

En faisant un don de mille litres, par exemple, un producteur permet de nourrir environ vingt familles pendant un an

explique la fédération des banques alimentaires (premier réseau d’associations d’aide alimentaire).