Le Réveil Lozère 20 mai 2020 � 10h00 | Par FDSEA 48

Sécheresse 2019 : une reconnaissance calamité inégale sur le territoire

Malgré l'insistance des syndicats à faire reconnaître l'ensemble du territoire en calamité pour 2019, des disparités demeurent dans le rendu de la commission.

Abonnez-vous R�agir Imprimer
L'année 2019 a été marqueée une fois encore par les aléas climatiques. Un gros orage, à la mi-juin, a anéanti les récoltes au moment de l'ensilage.
L'année 2019 a été marqueée une fois encore par les aléas climatiques. Un gros orage, à la mi-juin, a anéanti les récoltes au moment de l'ensilage. - © Annick Conté - Illustration

L'année 2019 a été marqueée une fois encore par les aléas climatiques. Un gros orage, à la mi-juin, a anéanti les récoltes au moment de l'ensilage. Une sécheresse durant l'été, avec des épisodes intenses de canicule sur une grande partie du département, a pénalisé fortement les exploitations.
Comme le souligne Vincent Bonnet : « la FDSEA et les JA ont été les seuls syndicats à demander le classement en calamité agricole de l'ensemble du département ». Notre demande n'a pas été totalement entendue par le comité départemental d'expertise qui  a reconnu la zone grêle au centre du département, ainsi que deux zones où la sécheresse a été marquée : une zone au nord-ouest (Aubrac) et une zone au sud-est (Cévennes). Sur la zone nord-ouest, nous avons insisté pour classer quatre communes (le Malzieu-Ville, le Malzieu-Forain, Lajo et Saint-Alban-sur-Limagnole), qui en avaient été  écartées pendant plusieurs années.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions �mises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se r�serve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et r�glements en vigueur, et decline toute responsabilit� quant aux opinions �mises,

En bref
Prochaine breve

5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Aujourd’hui, la zone des Landes malheureusement est condamnée à très court terme

A déclaré Marie-Pierre Pé, la directrice du Cifog (interprofession du foie gras), sur RTL le 8 janvier. Avec une quarantaine de nouveaux cas depuis le 8 janvier, l’épizootie d’influenza aviaire poursuit sa progression