L'Union du Cantal 28 septembre 2022 a 15h00 | Par P.Olivieri

Sécheresse : gare à l'effet trompe l'oeil

Si la rosée et les gelées ont fait leur apparition, le Cantal reste en situation de déficit hydrologique sévère, nécessitant le respect de l'arrêté sécheresse toujours en vigueur. Les agents de l'OFB y veillent.

Abonnez-vous Reagir Imprimer

Début septembre, à la faveur d'un gros orage de fin d'été, le débit du Mars à Bassignac est passé en quatre heures d'un débit de 100 litres par seconde, à 7,5 m3/s. Impressionnant mais anecdotique au final pour la santé du cours d'eau qui est rapidement retombé à un débit d'étiage critique. Des orages localisés, conjugués ces derniers jours à des températures plus fraîches, par endroit associées à de premières gelées, à des journées d'ensoleillement qui se raccourcissent... : il n'en faut   [...]

 

� Lire la suite sur le site L'Union du Cantal

la phrase de la semaine

J’ai singulièrement envie d’avancer sur le dossier des haies

avait déclaré Marc Fesneau, le 16 novembre lors de la remise des prix de l’Afja (journalistes agricoles).