Le Réveil Lozère 24 mars 2021 a 09h00 | Par Marion Ghibaudo

Session de printemps de la chambre d’agriculture : l’agriculture lozérienne accompagnée

Jeudi 11 mars s’est tenu la session de printemps de la chambre d’agriculture de Lozère, moment important dans la vie de la chambre, où sont présentées ses actions. Christine Valentin, présidente de la chambre d’agriculture, a résumé les discussions en conférence de presse.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Jeudi 11 mars s’est tenu la session de printemps de la chambre d’agriculture de Lozère, moment important dans la vie de la chambre, où sont présentées ses actions. Christine Valentin, présidente de la chambre d’agriculture, a résumé les discussions en conférence de presse.
Jeudi 11 mars s’est tenu la session de printemps de la chambre d’agriculture de Lozère, moment important dans la vie de la chambre, où sont présentées ses actions. Christine Valentin, présidente de la chambre d’agriculture, a résumé les discussions en conférence de presse. - © Chambre d'agriculture de Lozère

En présence du député Pierre Morel-à-l’Huissier et de la préfète Valérie Hatsch, les membres élus de la chambre d’agriculture, les services de l’État, du département et de la région ont pu débattre des sujets qui préoccupent les agriculteurs lozériens. Si la première partie a été consacrée à l’examen et au vote du compte financier 2020, au budget rectificatif 2021 et aux délibérations, en seconde partie ont été votées les motions.
Le budget 2020 à la chambre d’agriculture a été impacté par la crise de la Covid-19, ont noté les élus de la chambre d’agriculture. « La crise de la Covid-19 a eu un impact de près de 90 000 euros sur notre compte financier », a résumé Amaury Souchon, le directeur de la chambre d’agriculture, « mais nous terminons l’année en positif ». En plus de l’impact important de la crise sanitaire, la chambre d’agriculture est aussi confrontée à « une baisse des programmes financeurs », a expliqué Amaury Souchon, soulignant que ses services sont « à la recherche d’équilibre financier pour pouvoir envisager l’avenir de manière plus sereine ». Des pistes sont à l’étude pour atteindre cet équilibre.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

Il est aujourd’hui urgent de prioriser les investissements pour restaurer notre capacité productive, incluant les activités agricoles et agroalimentaires

défend Dominique Chargé, président de la coopération agricole.