Le Réveil Lozère 06 mars 2019 a 09h00 | Par Actuagri

Sima : l’agroéquipement au cœur des transitions

Le 24 février, le ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume, a inauguré le Salon international du machinisme agricole. Après quelques heures de déambulation pour échanger avec les acteurs de l’agroéquipement, il s’est adressé au public sur le stand d’Axema. Il s’est ainsi félicité d’avoir rencontré une filière positive, porteuse d’innovation et engagée dans les transitions.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
- © Xavier Remongin/agriculture.gouv.fr

« Il faudrait que ceux qui critiquent l’agriculture viennent passer du temps ici après être allés au salon de l’agriculture. Ils constateraient que nous avons la meilleure agriculture du monde ». Le 24 février, après plusieurs heures de déambulation et d’échanges dans les allées du Sima, Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture, s’est, en ces termes, félicité d’avoir rencontré les acteurs d’une filière d’excellence à l’avant-garde des transitions. « Ma première conviction après cette matinée passée à vos côtés est que vous êtes tous engagés dans la transition écologique, une transition essentielle basée sur la transition économique pour mieux de rendements et de revenus », apprécie Didier Guillaume, qui a donc salué l’implication des acteurs de l’agroéquipement dans les transitions. Il estime en effet qu’ils font évoluer leur technique pour permettre aux agriculteurs d’utiliser moins d’intrants. Il applaudit aussi la diversité de solutions proposées, répondant aussi aux demandes d’une agriculture française, et européenne, diverses, aux multiples modèles « qui ne doivent pas être opposés ». Estimant que la robotique et le numérique représentaient l’avenir de la filière, il juge prioritaire de protéger les données agricoles récoltées, de les mettre à disposition sans nuire aux intérêts des agriculteurs.

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1500, du 7 mars 2019, en page 9.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

L’été 2022 pourrait être marqué par des étiages ou des baisses de nappes marquées sur la totalité du territoire

selon un communiqué diffusé au lendemain d’une réunion du Comité d’anticipation et de suivi hydrologique (Cash).