Le Réveil Lozère 16 décembre 2020 � 10h00 | Par AG

Six mois pour surmonter les divisions

Les premières réunions de négociation en trilogue sur la future Pac ont révélé les différences importantes qui séparent encore le Parlement européen des États membres en particulier sur les futurs plans stratégiques. Le Portugal qui prendra la présidence du Conseil le 1er janvier aura fort à faire pour aboutir à un accord d’ici juin 2021.

Abonnez-vous R�agir Imprimer
Les premières réunions de négociation en trilogue sur la future Pac ont révélé les différences importantes qui séparent encore le Parlement européen des États membres en particulier sur les futurs plans stratégiques. Le Portugal qui prendra la présidence du Conseil le 1er janvier aura fort à faire pour aboutir à un accord d’ici juin 2021.
Les premières réunions de négociation en trilogue sur la future Pac ont révélé les différences importantes qui séparent encore le Parlement européen des États membres en particulier sur les futurs plans stratégiques. Le Portugal qui prendra la présidence du Conseil le 1er janvier aura fort à faire pour aboutir à un accord d’ici juin 2021. - © JC Gutner/Illustration

« Il va falloir faire preuve d’imagination si on veut arriver à un accord d’ici juin 2021 », a prévenu Peter Jahr, rapporteur du Parlement européen sur les plans stratégiques de la future Pac, lors d’un point, le 7 décembre, devant ses collègues de la commission parlementaire de l’Agriculture sur l’état des discussions entre les trois institutions européennes sur ce dossier. Il constate qu’à ce stade, tout le monde hésite encore un peu à « révéler ses cartes » et craint que les discussions ne durent. Un nouveau trilogue sur les plans stratégiques était programmé pour le 10 décembre.
Lors du comité spécial Agriculture, le 7 décembre, les experts des États membres se sont, eux, montrés plutôt critiques envers la position du Parlement européen en particulier sur les plans stratégiques. Les délégations ont rappelé leur scepticisme concernant la conditionnalité sociale des aides de la Pac introduite par les eurodéputés. La plupart des pays estiment que le sujet devrait être traité dans une législation distincte ou à travers des mesures nationales. Une task force sur le sujet pourrait être mise sur pied.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions �mises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se r�serve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et r�glements en vigueur, et decline toute responsabilit� quant aux opinions �mises,

En bref
Prochaine breve

5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Aujourd’hui, la zone des Landes malheureusement est condamnée à très court terme

A déclaré Marie-Pierre Pé, la directrice du Cifog (interprofession du foie gras), sur RTL le 8 janvier. Avec une quarantaine de nouveaux cas depuis le 8 janvier, l’épizootie d’influenza aviaire poursuit sa progression