La Vie Charentaise 05 novembre 2021 a 18h00 | Par Fabienne Lebon

"Slow wood" en forêt charentaise

Le Centre d'étude technique environnemental et forestier prône une gestion respectueuse de la coupe des bois.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Isabelle Leydier-Delavallade avec la députée Sandra Marsaud, lors de l'assemblée générale du Cetef de Charente.
Isabelle Leydier-Delavallade avec la députée Sandra Marsaud, lors de l'assemblée générale du Cetef de Charente. - © Fabienne Lebon

Discours offensif d’Isabelle Leydier Delavallade, présidente du Cetef (Centre d’étude technique environnemental et forestier) qui a dénoncé devant ses adhérents, réunis en assemblée générale à Mouthiers-sur-Boëme, le saccage ou le pillage des parcelles de bois. Illustration. « Lorsqu’à votre demande vous nous confiez la réalisation des marquages des bois, il est arrivé que ceux-ci ne soient pas respectés, pire que certains exploitants forestiers se désistent au moment de faire le travail   [...]

 

� Lire la suite sur le site La Vie Charentaise

la phrase de la semaine

La tentation d’arrêter l’élevage n’est plus taboue

Écrivent les présidents de la chambre régionale d’agriculture de Bretagne dans une longue lettre ouverte rendue publique le 26 novembre et adressée au ministre de l’Agriculture et aux élus de la région.