Le Réveil Lozère 30 octobre 2019 a 09h00 | Par FDC48

Soirées brame : il y avait du souffle

Les soirées Brame de la fédération ont fêté leurs vingt bougies en cet automne 2019 et elles furent bellement soufflées par 732 participants.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
- © Pierro Bonnefoy

Répartis sur sept secteurs géographiques du département, les « auditeurs » ont dressé l’oreille durant deux soirs consécutifs, goûtant une ambiance crépusculaire exceptionnelle.
Chasseurs (à 85 % originaires des territoires de chasse concernés), chasseurs d’ailleurs et amateurs de nature (les 15 % restants) se sont attachés à remplir leur mission d’évaluation, cartes en main.
Ces pointages, une fois recoupés – ce qui n’est pas une mince affaire – permettent de traduire une moyenne sans pour autant que celle-ci soit source d’un chiffrage précis.
En effet, il existe un phénomène particulier nommé « brame silencieux ». Ledit brame laisse supposer qu’un cerf a à sa disposition un cheptel de biches suffisant pour lui couper le sifflet, pour ainsi dire. Il n’a pas besoin de bramer, de réer, de battre le rappel – in fine, son seul concurrent, c’est lui !

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1532, du 31 octobre 2019, en page 5.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
Prochaine breve

5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Les engagements et les efforts fournis par tous les maillons de la filière semblent être reconnus et appréciés pour une grande partie des interrogés

se félicite Interbev (interprofession bétail et viandes), d’après un sondage publié le 24 février.