Le Réveil Lozère 07 juillet 2021 a 15h00 | Par Marion Ghibaudo

Sylv'acctes s'implante sur le PNR Aubrac

Le programme Sylv'acctes, qui aide des acteurs publics ou privés à financer des actions vertueuses dans les massifs forestiers en Aura et préserver le patrimoine forestier, entame un projet test, entre autres, sur le PNR de l'Aubrac.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Le programme Sylv'acctes, qui aide des acteurs publics ou privés à financer des actions vertueuses dans les massifs forestiers en Aura et préserver le patrimoine forestier, entame un projet test, entre autres, sur le PNR de l'Aubrac.
Le programme Sylv'acctes, qui aide des acteurs publics ou privés à financer des actions vertueuses dans les massifs forestiers en Aura et préserver le patrimoine forestier, entame un projet test, entre autres, sur le PNR de l'Aubrac. - © Marion Ghibaudo

Née en 2015 en région Auvergne Rhône-Alpes, l'association Sylv'acctes, association reconnue d'intérêt général, a pour but « d'aider à trouver des financements, auprès de bailleurs privés (NDLR des entreprises privées) pour financer des actions forestières encourageant le renouvellement forestier à long terme ».
« L'absence de financement se traduit dans beaucoup de massifs par des coupes rases ou par le vieillissement et l'uniformisation des forêts », ont expliqué les représentants de l'association. Des forêts, donc, qui ne sont pas entretenues correctement, soit par manque de moyens ou de connaissances des cycles de la forêt par les propriétaires, aboutissant régulièrement à des coupes rases qui empêchent la forêt de se renouveler à son rythme. L'autre conséquence de ce manque de moyens est la perte importante de biodiversité et la vulnérabilité des forêts aux changements climatiques.
Et c'est là que Sylv'acctes intervient : en se positionnant comme un seul intermédiaire qui négocie auprès des entreprises « soucieuses de leurs impacts climatiques et environnementaux » et des forestiers qui souhaitent gérer leurs parcelles de manière plus vertueuse, Sylv'acctes permet de récolter des fonds reversés aux forestiers pour cette gestion différenciée. « Mais attention, rappelle l'équipe Sylv'acctes, nous ne sommes pas là pour planter des arbres, nous nous occupons de la partie financement ».
Fort de leurs succès en région Aura (500 sylviculteurs aidés pour 1,8 million d'euros engagés dans des actions forestières, selon les chiffres fournis par l'association), le projet Sylv'acctes s'est donc étendu hors de son berceau, et notamment en Occitanie : une convention de partenariat a été signée avec les cinq parcs naturels régionaux d'Occitanie (Grands Causses, Haut Languedoc, Pyrénées ariégeoises, Pyrénées Catalanes, Aubrac) et l'association des communes forestières.
Mais pour bénéficier de ces financements, les propriétaires forestiers doivent s'engager dans des actions de gestion favorisant « une diversité d'espèces d'arbres, plusieurs étages de végétation pour multiplier les habitats, et la préservation d'arbres morts pour la biodiversité », entre autres. Et les propriétaires forestiers retenus dans le projet seront aussi contrôlés sur le terrain.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

Nous ne pouvons plus assumer financièrement de payer l’intégralité des dégâts agricole pour tout le territoire, alors qu’il y a des zones où nous ne pouvons pas mettre les pieds

rappelle Willy Schraen, président de la FNC.