Le Réveil Lozère 24 juillet 2019 a 10h00 | Par Nancy Sagnet

Tarentelle : première vache montbéliarde lozérienne a avoir produit plus de 100 000 kg de lait

Tarentelle, une vache montbéliarde du Gaec Avenir, a rejoint le club des vaches ayant produit plus de 100 000 kg de lait. Pour récompenser, les éleveurs de leur travail, les membres du conseil d’administration du syndicat montbéliard, en présence de la chambre d’agriculture, leur ont remis une statuette à l’effigie de la vache, le 20 juillet dernier.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
La statuette a été remise le 20 juillet aux membres du Gaec Avenir.
La statuette a été remise le 20 juillet aux membres du Gaec Avenir. - © DR

À cette heure, plus de 1 000 vaches françaises ont atteint la barre symbolique des 100 000 kg de lait produits dans une carrière. Pour la première fois en Lozère, et en race montbéliarde, Tarentelle, une vache issue du Gaec Avenir, a atteint ce seuil symbolique. Pour récompenser ces vaches hautes productrices, les éleveurs se voient remettre une statuette à l’effigie de la vache, une fois la vache sortie de l’élevage. Les membres du conseil d’administration du syndicat montbéliard, la chambre d’agriculture en présence des éleveurs du canton de Saint-Chély-d’Apcher, ont remis une statuette aux exploitants, le samedi 20 juillet au siège de l’exploitation, au village des Pinèdes sur la commune de Prunières.
Pour l’anecdote, la lauréate est arrivée chez Roland et Serge Valentin le 14 février 2002. Tarentelle, fille de Ibidem, cumule sur ses 10,5 lactations, 102 580 kg de lait. « Elle a réalisé en moyenne 9 325 kg de lait par lactation avec des taux butyreux et protéique de 40,9 et 33,5 en moyenne.

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1520, du 25 juillet 2019, en page 5.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Je les invite plutôt à rejoindre les forces vives des structures qui œuvrent au quotidien à faire bouger les lignes. Tout comme j’encourage les jeunes à rejoindre nos écoles d’agronomie pour contribuer demain à accompagner ces indispensables évolutions

a répondu le président de chambres d’agriculture France (ex-Apca), Sébastien Windsor, le 16 mai dans une longue « lettre ouverte » au collectif d’étudiants d’AgroParisTech.