Le Réveil Lozère 20 avril 2022 a 10h00 | Par Agrapresse en collaboration avec le Réveil Lozère

Tension dans le Cantal après l'attribution d'un marché à l'allemand Saria

Abonnez-vous Reagir Imprimer

Selon la presse locale, la Sopa, une société d'équarrissage du Cantal, est « menacée de fermeture », après avoir perdu un marché d'enlèvement des animaux trouvés morts (ATM) au profit de la Secanim, filiale du groupe Saria. « La décision de lui retirer son principal marché de collecte remet en cause la continuité des services auprès du monde agricole et des collectivités », regrette la FNSEA dans un communiqué paru le 12 avril. Et d'appeler « au maintien d'entreprises d'équarrissage réparties sur l'ensemble des territoires ». La société Sopa est co-détenue par « la profession agricole » et le groupe Saria, qui aurait proposé à la suite de l'obtention du marché de le faire sous-traiter par la Sopa. « Ça n'est pas possible, ça met la Sopa par terre », a témoigné Jean-Pierre Chateau, président de la Sopa, auprès de France Bleu, selon qui une procédure judiciaire s'est engagée entre la Sopa et Saria. Une situation que regrette Hervé Fumery, porte-parole de Saria, interrogé par France Bleu : « Sopa s'est enfermée dans une situation de non-droit et continue à collecter sans avoir de contrat ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Les Cuma attendent du projet de loi énergies renouvelables qu’il soutienne le développement de solutions mutualisées. Il s’agit en priorité de lever les freins à la production d’énergie en Cuma : ouverture statutaire, simplification des démarches administratives, développement des liens avec les collectivités territoriales, etc

d’après un communiqué.