Le Réveil Lozère 20 mai 2020 à 10h00 | Par Marion Ghibaudo

Terre nouvelle se prépare au retour des élèves

Lors d’une conférence de presse ce lundi 17 mai, la directrice de Terre nouvelle, Sabine Illien, accompagnée du bureau, a présenté le plan de reprise d’activité pour le lycée, même si une date définitive de réouverture des classes n’est pas encore annoncée.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L'administration de Terre nouvelle se prépare à accueillir ses élèves, selon les protocoles sanitaires.
L'administration de Terre nouvelle se prépare à accueillir ses élèves, selon les protocoles sanitaires. - © Marion Ghibaudo

« Il semble difficile de rouvrir les classes pour la fin d’année », attaque Éric Chevalier, président de Terre nouvelle. Entre les examens de fin d’année à organiser pour certaines classes, les protocoles sanitaires stricts à mettre en place, les inscriptions pour l’an prochain sur lesquelles se pencher, les stages à réfléchir… La directrice de Terre nouvelle a une longue liste d’objectifs à remplir. « Nous serons prêts en septembre et nous attendons les élèves », rassure Sabine Illien.
Le confinement, entamé le 13 mars, a fait descendre un silence inhabituel dans les couloirs du lycée catholique d’enseignement agricole, en pleine année scolaire. Habituellement bouillonnantes d’activités, les classes sont désormais vides, figées comme en plein été.

 

Article à lire dans le Réveil Lozère n°1561, du 21 mai 2020, en page 3.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

À la différence des éco-régimes, qui seront obligatoires pour chaque État, la stratégie « Farm to fork » ne l’est pas, mais elle va se décliner dans les plans stratégiques nationaux

Explique le ministre de l’Agriculture Julien Denormandie, dans un entretien accordé à Agra Presse le 26 octobre.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui