Le Réveil Lozère 08 juillet 2020 a 10h00 | Par Propos recueillis par Véronique Gruber

« Toutes les chambres d’agriculture en place à différents échelons sont indispensables »

Nommé le 10 juin à la présidence de la mission d’information relative aux chambres d’agriculture et à leur financement, le député Jean-Pierre Vigier identifie ses priorités d’actions et les grands enjeux.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Nommé le 10 juin à la présidence de la mission d’information relative aux chambres d’agriculture et à leur financement, le député Jean-Pierre Vigier identifie ses priorités d’actions et les grands enjeux.
Nommé le 10 juin à la présidence de la mission d’information relative aux chambres d’agriculture et à leur financement, le député Jean-Pierre Vigier identifie ses priorités d’actions et les grands enjeux. - © HLP

Vous venez d’être nommé président de la mission d’information relative aux chambres d’agriculture à l’Assemblée nationale. Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur cette mission ?
La mission d’information relative aux chambres d’agriculture et à leur financement est commune à deux commissions de l’Assemblée nationale : celle des finances et celle des affaires économiques. La mission que je préside dispose de deux co-rapporteurs, Marie-Christine Verdier-Jouclas et Stéphane Travers, et réunit une vingtaine de députés issus des deux commissions.

Quel est l’objectif de cette mission ?
À travers la conduite d’auditions de différents partenaires, institutions et acteurs du monde agricole (en visio et en présentiel), il s’agit de dresser un état des lieux du fonctionnement des chambres d’agriculture à l’échelle départementale, régionale et nationale et de procéder à certaines améliorations. Ces auditions se dérouleront une fois par semaine à l’Assemblée nationale, les mercredis après-midi.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Les milliers d’hectares de la Vallée de la Marne ainsi que quelques secteurs de l’Aube sont particulièrement touchés par ce champignon qui aime l’humidité et la chaleur

confirme Maxime Toubart, président du Syndicat général des vignerons (SGV) et co-président du Comité interprofessionnel du vin de Champagne (CIVC).