Le Réveil Lozère 25 mars 2020 a 10h00 | Par Isabelle Brenguier

Un avenir bien préparé

Patrice Barrey, agriculteur à Saint-Marcel-Bel-Accueil (Isère), fait évoluer ses pratiques culturales pour que les céréales produites dans son exploitation puissent alimenter les volailles que son fils élèvera lorsqu’il s’installera.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Patrice Barrey accompagne son fils Thomas dans la conversion bio de l’exploitation familiale avec un nouveau projet de production de céréales bio pour alimenter leurs volailles.
Patrice Barrey accompagne son fils Thomas dans la conversion bio de l’exploitation familiale avec un nouveau projet de production de céréales bio pour alimenter leurs volailles. - © Isabelle Brenguier

C’est un changement en profondeur qu’est en train de connaître l’exploitation de Patrice Barrey à Saint-Marcel-Bel-Accueil, dans le nord Isère. Sur les 130 hectares de surfaces de céréales (maïs, soja, blé), la conversion en agriculture biologique a commencé le 15 mai 2019. « C’est un vrai tournant pour l’exploitation dans le sens où il faut réapprendre à travailler. Car ce n’est ni la même approche des cultures, ni la même approche du matériel », explique Patrice Barrey, installé depuis 2002, à la suite de son beau-père.

Beaucoup plus technique
Pour l’agriculteur qui travaillait en conventionnel depuis une vingtaine d’années, qui était dans un système qui fonctionnait, c’est même « un vrai challenge ». Pour se lancer, Patrice Barrey a suivi au cours de l’année 2019, plusieurs formations destinées à l’aider dans l’appropriation de cette nouvelle conduite d’exploitation. Il a participé à celle de la chambre d’agriculture de l’Isère « Convertir son exploitation céréalière en bio », à une autre formation de l’Adabio sur le désherbage mécanique, a visité de nombreuses exploitations qui ont déjà franchi le pas et a beaucoup échangé avec une technicienne de la chambre d’agriculture de la Drôme, spécialiste du sujet.

 

Article à lire dans le Réveil Lozère n°1553, du 26 mars 2020, en page 9.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
Prochaine breve

5 breve(s) � voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Aujourd’hui, la zone des Landes malheureusement est condamnée à très court terme

A déclaré Marie-Pierre Pé, la directrice du Cifog (interprofession du foie gras), sur RTL le 8 janvier. Avec une quarantaine de nouveaux cas depuis le 8 janvier, l’épizootie d’influenza aviaire poursuit sa progression