Le Réveil Lozère 20 février 2019 a 15h00 | Par Aurélie Pasquelin

« Un bon moyen pour promouvoir la race »

Répondant à l’appel de BGS (brune génétique service), le Gaec de Fraissinet de La Canourgue présentera une vache au SIA. Un bon moyen pour les éleveurs de faire connaître cette race.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
La race Brune avait fait son grand retour au salon de l’agriculture en 2018 en organisant le concours de miss BGS.
La race Brune avait fait son grand retour au salon de l’agriculture en 2018 en organisant le concours de miss BGS. - © BGS

L’année 2018 aura été un peu particulière pour la race Brune. Après dix années passées à présenter la race au salon, les éleveurs ont pu participer au concours de la race au SIA. Fort de ce succès, BGS (Brune génétique service) a pu réitérer l’évènement : l’édition 2019 du concours Miss BGS aura bien lieu au salon de l’agriculture de Paris.* Un moment fort pour cette race qui avec seize animaux est plus visible dans les allées du salon parisien.

Marquette, Brune lozérienne
Cette année et pour répondre à l’appel de BGS, une vache lozérienne montera à Paris pour le salon. Marquette est issue du Gaec Fraissinet de La Canourgue. Ce Gaec de quatre associés, bientôt cinq, y élève 80 vaches de la race et 280 brebis laitières. « Cette année, BGS a choisi d’amener à Paris des filles de taureaux français », explique Yves Valentin, l’un des associés du Gaec. L’idée : mettre en avant la génétique française et le travail de l’organisme de sélection de la race. « Aller au salon permet aussi de montrer ce travail et peut-être à terme de vendre plus de doses ce qui serait pour nous utilisateurs bénéfiques puisque l’augmentation du nombre d’adhérents ferait diminuer le prix, continue l’éleveur. Et puis cela nous permet aussi de nous faire connaître et de montrer les standards de la race. »

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1498, du 21 février 2019, en page 11.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
10 breve(s) � voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Je les invite plutôt à rejoindre les forces vives des structures qui œuvrent au quotidien à faire bouger les lignes. Tout comme j’encourage les jeunes à rejoindre nos écoles d’agronomie pour contribuer demain à accompagner ces indispensables évolutions

a répondu le président de chambres d’agriculture France (ex-Apca), Sébastien Windsor, le 16 mai dans une longue « lettre ouverte » au collectif d’étudiants d’AgroParisTech.