Le Réveil Lozère 15 septembre 2021 a 10h00 | Par AG

Un calendrier toujours aussi serré

Les eurodéputés ont validé le 9 septembre l’accord politique trouvé fin juin sur la future Pac. Mais beaucoup de travail reste à mener d’ici la fin de l’année : finalisation juridique des textes, vote en plénière au Parlement (probablement fin novembre), préparation des actes délégués et d’exécution (début décembre) et remise par les États membres de leurs projets de plans stratégiques (fin décembre).

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Janusz Wojciechowski lors de la réunion hebdomadaire de la commission Von der Leyen.
Janusz Wojciechowski lors de la réunion hebdomadaire de la commission Von der Leyen. - © Jennifer Jacquemart – European Union, 2021

Le commissaire européen Janusz Wojciechowski a admis, en marge de la réunion informelle des ministres de l’Agriculture de l’UE, du 5 au 7 septembre, en Slovénie, qu’il s’attendait à ce que les « négociations soient ardues », autour des points d’achoppement de la négociation : ampleur des paiements redistributifs, écorégimes, part du bio… Des négociations non seulement ardues mais aussi extrêmement serrées. Les eurodéputés de la commission de l’Agriculture (Comagri) ont validé le 9 septembre l’accord politique trouvé avec les États membres sur les trois règlements de la future Pac avant un vote définitif en plénière. Un temps espéré pour octobre, celui-ci devra finalement attendre la deuxième session du mois de novembre (du 22 au 25 novembre). « Le Conseil nous demande d’aller le plus vite possible,a commenté le président de la Comagri Norbert Lins le 9 septembre, mais il faut d’abord que l’on ait les documents finalisés par les juristes-linguistes du Conseil avant de pouvoir nous prononcer. » Les règlements définitifs devraient donc être publiés au journal officiel de l’UE fin novembre ou début décembre, a indiqué la Commission européenne aux experts nationaux du comité spécial Agriculture, réunis eux aussi le 6 septembre en Slovénie.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

Nous ne pouvons plus assumer financièrement de payer l’intégralité des dégâts agricole pour tout le territoire, alors qu’il y a des zones où nous ne pouvons pas mettre les pieds

rappelle Willy Schraen, président de la FNC.