Le Réveil Lozère 14 octobre 2020 à 14h00 | Par Marion Ghibaudo

Un camion frigo pour livrer leurs produits

Un projet collectif a vu le jour autour de la Cuma de Buzeins qui vient d'acheter un camion frigo, permettant aux agriculteurs adhérents du secteur de Sévérac-d'Aveyron de livrer leurs produits aux quatre coins de la France.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Une quinzaine d'agriculteurs utilisent le nouveau camion frigo acheté en commun, sur le Sévéragais, pour assurer les livraisons de leurs produits vendus en direct.
Une quinzaine d'agriculteurs utilisent le nouveau camion frigo acheté en commun, sur le Sévéragais, pour assurer les livraisons de leurs produits vendus en direct. - © Eva DZ

Ils l'ont attendu, leur nouveau véhicule mais ça y est, il a été livré en septembre. Un camion frigo est désormais à disposition des agriculteurs du secteur de Sévérac-d'Aveyron qui ont l'habitude de livrer leurs produits en vente directe. Cette démarche collective est partie de la Cuma de Buzeins comme l'explique Sébastien Seguin, coordinateur du projet : « il y a un an, lors de notre réunion annuelle de secteur Cuma, plusieurs agriculteurs ont soumis l'idée d'acheter en commun un camion frigo qui permettrait aux agriculteurs d'assurer les livraisons de leurs produits en vente directe ». Il remercie d'ailleurs Arnaud Gély, administrateur à la FD Cuma représentant le secteur du Sévéragais, pour son appui lors de cette réunion locale.
En effet, sur la grande commune de Sévérac d'Aveyron (Lapanouse, Lavernhe, Buzeins, Recoules-Prévinquières et Sévérac-le-Château) et sur la commune voisine de Saint-Saturnin-de-Lenne, nombreux sont les agriculteurs à commercialiser une partie de leur production en vente directe. « Jusqu'alors chacun louait de son côté un camion pour assurer les livraisons, nécessitant des déplacements jusqu'aux agences de location à Rodez et une organisation supplémentaire pour la réservation... C'était dommage de partir chacun de notre côté. Nous avons donc pensé optimiser ce service à travers l'achat en commun d'un camion frigo », poursuit Sébastien Seguin. Après une enquête auprès des adhérents, une quinzaine d'entre eux s'est montrée intéressée et prête à s'engager. « Nous avons travaillé avec notre animateur de la FD Cuma, Benoît Lafabrègue, sur le coût de revient, le prévisionnel de financement, et sur un règlement intérieur quant à l'utilisation du camion. Nous avons aussi réalisé plusieurs devis avant de prendre une décision », complète Sébastien Seguin.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Des bénéfices économiques directs, et une productivité ou une rentabilité accrue sont les conditions essentielles de l’adoption des pratiques durables à court terme

soulignent des chercheurs dans une étude publiée le 4 octobre dans Nature.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui