Le Réveil Lozère 02 octobre 2019 a 11h00 | Par Marie-Pascale Vincent

Un comice placé sous le signe de la jeunesse

Au Malzieu, le comice a lieu tous les deux ans. Organisé par les JA du canton, il accueillait notamment le concours de jugement d’animaux par les jeunes.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
 © Marie-Pascale Vincent  © Marie-Pascale Vincent  © Marie-Pascale Vincent  © Marie-Pascale Vincent  © Marie-Pascale Vincent  © Marie-Pascale Vincent  © Marie-Pascale Vincent  © Marie-Pascale Vincent  © Marie-Pascale Vincent  © Marie-Pascale Vincent  © Marie-Pascale Vincent

« Ce comice est une journée qui rassemble, explique Émilie Crozat, présidente des jeunes agriculteurs du canton. On a voulu montrer la diversité des productions agricoles sur le canton et mettre en avant le fait qu’il y a beaucoup de jeunes qui, aujourd’hui, sont motivés par l’agriculture. »
À l’image des 95 animaux issus de 27 élevages exposés sur le foirail du Malzieu, vaches Aubrac, Brune, Montbéliarde, etc., mais aussi brebis et chevaux de trait, l’agriculture du canton rassemble presque toutes les productions d’élevage pour le lait ou la viande. « Et les jeunes qui s’installent se tournent de plus en plus vers la transformation », rajoute Émilie Crozat qui cite « le bleu de pays et même un atelier de transformation caprin ».

Suite de l'article et palmarès à lire dans le Réveil Lozère n°1528, du 3 octobre 2019, en page 6.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Les engagements et les efforts fournis par tous les maillons de la filière semblent être reconnus et appréciés pour une grande partie des interrogés

se félicite Interbev (interprofession bétail et viandes), d’après un sondage publié le 24 février.