Le Réveil Lozère 06 janvier 2021 a 08h00 | Par Marion Ghibaudo

Un concours vidéo pour la race Abondance

 Pour compenser le manque de concours en 2020, l’OSUE (organisme de sélection des races alpines réunies) a décidé, du 7 au 23 décembre, d’organiser un concours : les éleveurs d’Abondance ont été invités à partager des vidéos de la vache qu’ils avaient choisie sur Facebook. Deux élevages lozériens ont participé : le Gaec Pic et le Gaec du Vieux Chêne.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
 Pour compenser le manque de concours en 2020, l’OSUE (organisme de sélection des races alpines réunies) a décidé, du 7 au 23 décembre, d’organiser un concours : les éleveurs d’Abondance ont été invités à partager des vidéos de la vache qu’ils avaient choisie sur Facebook. Deux élevages lozériens ont participé : le Gaec Pic et le Gaec du Vieux Chêne.
 Pour compenser le manque de concours en 2020, l’OSUE (organisme de sélection des races alpines réunies) a décidé, du 7 au 23 décembre, d’organiser un concours : les éleveurs d’Abondance ont été invités à partager des vidéos de la vache qu’ils avaient choisie sur Facebook. Deux élevages lozériens ont participé : le Gaec Pic et le Gaec du Vieux Chêne. - © Gaec Pic

Un véritable engouement s’est fait jour autour du concours puisque les vidéos postées sur la page Facebook dédiée ont totalisé près de 110 000 vues en trois semaines ; huit départements étaient représentés, et 28 vaches ont participé. Trois juges ont établi le palmarès des Abondance présentées via les vidéos envoyées par les éleveurs. Un exercice technique difficile, mais les juges ont relevé le défi.
Pour compléter les votes des juges, les internautes étaient invités à voter pour leurs animaux préférés avec le bouton « like » sous chaque post Facebook (12 310 j’aime ont été enregistrés), ou via un vote (8 952 votes enregistrés). Le palmarès final a dépendu à 50 % de la décision des juges et à 50 % des votes d’internautes. « Les juges et les internautes ont été d’accord sur la plupart des classements », s’est satisfait Jean-Philippe Chesney, technicien Osue (anciennement Osrar) en charge de la communication au sein de l’organisme.
« Nous avons été agréablement surpris de l’ampleur que le concours a suscitée », a confié Jean-Philippe Chesney. « L’abondance a une tradition forte de participation aux foires et concours, alors ce concours Facebook était l’occasion de parler de la race et des éleveurs », a expliqué ce dernier.
Pour ce concours inédit, 29 éleveurs issus de tous les départements où des abondances sont présentes ont joué le jeu. Si le concours était ouvert à tous les éleveurs, certains, pense Jean-Philippe Chesney, ont pu être intimidés par la prise de vidéo.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
Prochaine breve

5 breve(s) � voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Si les choses en restent là, on devrait pouvoir maîtriser complètement cette épizootie, ce qui ne veut pas dire qu’il n’y a pas encore des semaines de travail

a souligné tout en prudence Fabienne Buccio, la préfète de Gironde et de Nouvelle Aquitaine, lors de ses vœux à la presse à Bordeaux, d’après l’AFP.