Le Réveil Lozère 06 janvier 2021 a 08h00 | Par Véronique Gruber

Un échelon départemental privilégié et un budget sanctuarisé

Le 18 décembre, le député Jean-Pierre Vigier a présenté le contenu du rapport de la mission d’information relative aux chambres d’agriculture, mission dont il est le président.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Le député altiligérien, Jean-Pierre Vigier, président de la mission d’information relative aux chambres d’agriculture aux côtés de Yannick Fialip, président de la chambre d’agriculture de la Haute-Loire.
Le député altiligérien, Jean-Pierre Vigier, président de la mission d’information relative aux chambres d’agriculture aux côtés de Yannick Fialip, président de la chambre d’agriculture de la Haute-Loire. - © Véronique Gruber

La mission d’information commune relative aux Chambres d’agriculture et à leur financement, ouverte en juin dernier, a rendu ses conclusions le 16 décembre aux commissions des finances et des affaires économiques de l’Assemblée Nationale.
Au terme de plus de 30 auditions et de trois visites de terrain, la mission présidée par le député altiligérien Jean-Pierre Vigier et impliquant 20 députés des commissions des finances et des affaires économiques, a formulé 30 recommandations qui s’orientent sur quatre axes : la structuration du réseau chambre d’agriculture autour du maintien de l’échelon départemental, l’efficience du financement avec une sanctuarisation des budgets, la gouvernance et le statut des agents, et les missions.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
Prochaine breve

10 breve(s) � voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Si les choses en restent là, on devrait pouvoir maîtriser complètement cette épizootie, ce qui ne veut pas dire qu’il n’y a pas encore des semaines de travail

a souligné tout en prudence Fabienne Buccio, la préfète de Gironde et de Nouvelle Aquitaine, lors de ses vœux à la presse à Bordeaux, d’après l’AFP.