Le Réveil Lozère 10 avril 2019 a 11h00 | Par Nancy Sagnet

Un franc succès lozérien à Marseille

Après Montpellier, Lyon, Toulouse, les Lozériens ont investi le vieux port de Marseille. Une occasion pour le conseil départemental accompagné de nombreux exposants lozériens de promouvoir le département.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
- © Paroles Gabales

De la Lozère à Marseille, plus de 280 kilomètres. Pourtant, plus de 70 exposants ont fait le déplacement vers la capitale du sud-est afin de promouvoir le département de la Lozère dans le cadre de l’opération de communication du Conseil départemental « Plus belle la vie en Lozère ». Les exposants ont donc investi le vieux port de Marseille les vendredi 29, samedi 30 et dimanche 31 mars dernier. Saveurs lozériennes, activités et sites touristiques incontournables étaient au programme pour séduire le public Marseillais. Cet évènement annuel a lieu depuis maintenant quatre années dans diverses villes du sud de la France, comme Montpellier, Lyon, et Toulouse. Depuis le début, l’association Paroles gabales, composé de plusieurs agriculteurs, propose une dégustation de viande et un repas typiquement lozérien. Pour commencer la journée du samedi, la dégustation de viande Aubrac a eu lieu avant la pause déjeuner. Une action appréciée par les visiteurs. « Les consommateurs ont été très réceptifs, commente Bernadette Gaillard, membre de l’association Paroles gabales. Ils ont apprécié la tendreté des pavés de bœuf ainsi que la cuisson de la viande faites par nos soins ».

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1505, du 11 avril 2019, en page 8.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Je les invite plutôt à rejoindre les forces vives des structures qui œuvrent au quotidien à faire bouger les lignes. Tout comme j’encourage les jeunes à rejoindre nos écoles d’agronomie pour contribuer demain à accompagner ces indispensables évolutions

a répondu le président de chambres d’agriculture France (ex-Apca), Sébastien Windsor, le 16 mai dans une longue « lettre ouverte » au collectif d’étudiants d’AgroParisTech.