Le Réveil Lozère 14 avril 2021 a 09h00 | Par Bernard BOUSSANGE, chambre d’agriculture de la Corrèze

Un jeune éleveur satisfait

Nicolas s’est installé en production veaux de boucherie avec l’entreprise Sobeval (Groupe Vandrie France) en produisant sa première bande en 2017.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Les premières bandes de veaux sont arrivées en 2017.
Les premières bandes de veaux sont arrivées en 2017. - © Soizic Eloury

Nicolas s’est installé en production veaux de boucherie avec l’entreprise Sobeval (Groupe Vandrie France) en produisant sa première bande en 2017. Après quelques années de recul, il nous fait part de sa satisfaction quant à l’intérêt de ce type de production. La nécessité de renouvellement des générations par le revenu et la diversification animale entrant pleinement dans le plan de mutation de l’agriculture Corrézienne porté par les élus de la chambre d’agriculture, la production de veaux de boucherie peut être un réel atout pour notre département, d’autant que les opérateurs de la filière expriment des besoins.
Très tôt dans ses études agricoles, Nicolas a compris que son installation au sein du Gaec familial ne pourrait pas passer par un agrandissement des surfaces au profit des deux productions déjà existantes, bovins viande et ovins viande. C’est ainsi qu’après avoir effectué plusieurs stages en exploitations diversifiées dans d’autres départements et avoir rencontré l’entreprise Sobeval-Vandrie France à Boulazac (24), il opte pour la production de veaux de boucherie en 2015.
« Les veaux de boucherie m’ont permis de m’installer sans courir après le foncier, très peu disponible en proximité. En effet, bien que préférant le système bovin allaitant, cette diversification apporte à notre Gaec d’avantage de valeur ajoutée et de revenu que la spécialisation en ruminants », dit-il.
Même si l’investissement de départ peut paraître élevé ; il faut compter environ 1 500 € la place pour une unité de 400 places comme celle de Nicolas ; l’organisation de cette filière passe obligatoirement par une contractualisation avec une entreprise généralement spécialisée dans cette production.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

Dès son lancement, saisissez-vous de ce droit au bon diagnostic carbone ! Prouvez que vous incarnez l’avenir et pouvez faire encore mieux !

Appelle Samuel Vandaele, président des JA, et cité dans un communiqué publié par le syndicat, qui salue le lancement de l’aide pour réaliser un bilan carbone réservée à tous les agriculteurs install&