Le Réveil Lozère 02 mai 2021 a 12h00 | Par AG

Un rapport le 30 avril, sans réelles recommandations politiques

La Commission européenne présentera le 30 avril son étude d’évaluation (technique, environnementale mais aussi économique et même éthique) sur le statut à accorder dans l’UE aux plantes issues des nouvelles biotechnologies de sélection (NBT). Un travail qui ne devrait pas s’accompagner de recommandations politiques. Ce débat s’ouvrira dans un second temps.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
La Commission européenne présentera le 30 avril son étude d’évaluation (technique, environnementale mais aussi économique et même éthique) sur le statut à accorder dans l’UE aux plantes issues des nouvelles biotechnologies de sélection (NBT). Un travail qui ne devrait pas s’accompagner de recommandations politiques. Ce débat s’ouvrira dans un second temps.
La Commission européenne présentera le 30 avril son étude d’évaluation (technique, environnementale mais aussi économique et même éthique) sur le statut à accorder dans l’UE aux plantes issues des nouvelles biotechnologies de sélection (NBT). Un travail qui ne devrait pas s’accompagner de recommandations politiques. Ce débat s’ouvrira dans un second temps. - © Aurélie Pasquelin/Illustration

C’est le 30 avril que la Commission européenne doit publier son étude, très attendue, sur les nouvelles biotechnologies de sélection variétale (les NBT) qui doit, in fine, lui permettre de trancher sur le statut – OGM ou non – des plantes qui en sont issues. Mais cette étude ne sera pas accompagnée de recommandations politiques, comme l’a confirmé le 13 avril dans le cadre d’un webinaire organisé par le secteur européen des semences, Irene Sacristán Sánchez, fraîchement nommée chef d’unité « Biotechnologie » à la Commission. L’étude dressera un panorama (technique, économique, éthique, environnemental…) de ces NBT, conclura sur certains points et servira de base pour les prochaines étapes et notamment l’ouverture d’un débat public sur le dossier (au Parlement européen, au Conseil et avec les

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Le projet prévoirait, dans une phase de transition, l’accompagnement de chaque collaborateur et un soutien individualisé aux éleveurs

expliquait Danone dans un communiqué, suite à son annonce de la conversion de sa laiterie de Villecomtal-sur-Arros (Gers) en usine de boissons végétales.