Le Réveil Lozère 06 février 2019 a 17h00 | Par AJ

Un rebond aux multiples facettes

Après un fort déclin en 2016, les installations repartent à la hausse en 2017, avec toutefois de fortes disparités entre régions. Le profil de ces nouveaux agriculteurs évolue.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
- © S. Leitenberger

« En 2017, 14 319 non-salariés se sont installés en tant que chefs d’exploitation agricole », compte la MSA dans un communiqué de presse du 28 janvier. Cela représente une hausse de 1,2 % sur un an qui fait suite au recul en 2016 de 6,2 % du nombre d’installations. Parmi ses nouveaux installés : 66,6 % ont moins de 40 ans et sont éligibles au dispositif d’aides à l’installation, 25,6 % sont des installations tardives (hors transfert entre époux) et 7,8 % résultent de transfert entre époux.

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1496, du 7 février 2019, en page 8.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

À chaque attaque, tous les éleveurs doivent pouvoir accéder aux tirs de défense simples, voire renforcés, sans entrave

défend Claude Font, référent loup pour la FNO (éleveurs ovins, FNSEA).