Le Réveil Lozère 30 septembre 2020 à 09h00 | Par Jean Dubé

Un Space sans public mais pas sans lendemain

Pendant une semaine, les organisateurs du Space 2020 se sont démultipliés pour « ne pas perdre le contact avec les éleveurs ».

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Pendant une semaine, les organisateurs du Space 2020 se sont démultipliés pour « ne pas perdre le contact avec les éleveurs ».
Pendant une semaine, les organisateurs du Space 2020 se sont démultipliés pour « ne pas perdre le contact avec les éleveurs ». - © Terra

Au regard du contexte sanitaire général, la décision de ne pas garder d'édition physique s'est vite imposée. Et ont imaginé en quelques semaines une nouvelle structure au Space : les organisateurs ont réussi à relever le défi. Les actualités des entreprises, des innovations, des techniques et recherche sont restées denses, en cette rentrée : le programme du Space était foisonnant.

Informer et former
En quatre jours, plus de 80 conférences en visio ont été organisées, permettant de reporter sur internet la plupart des débats. Ils ont eu un succès variable, mais ont permis à nombre d'entreprises d'établir ou de garder le contact avec le plus grand nombre. La recherche a été mise en avant au travers de la 25e édition des Innov'Space ; les outils numériques ont aussi été mis à profit pour développer des podcasts, des rencontres virtuelles avec des éleveurs, en suivre les temps forts. Enfin, la vente génomique a été organisée sur un mode totalement numérique. La question de quelles innovations vont se pérenniser lors des prochains Space est désormais posée.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Depuis des semaines, un éleveur perd 150 euros par animal vendu.

a dénoncé le bureau du Berceau des races à viande du Massif Central (Brav, regroupant 22 départements).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui