Le Réveil Lozère 18 janvier 2023 a 12h00 | Par Le Réveil Lozère en collaboration avec Agrapresse

Un texte soutenu par le secteur agricole, critiqué par les GMS

Abonnez-vous Reagir Imprimer

La proposition de loi (PPL) « visant à sécuriser l'approvisionnement en produits de grande consommation », examinée à partir du 11 janvier en commission des Affaires économiques de l'Assemblée, est « nécessaire pour sécuriser les dispositions des lois Égalim 1 et 2 », déclarent la FNSEA et les Jeunes agriculteurs (JA) dans un communiqué du 10 janvier. Les syndicats estiment que les mesures de relèvement du seuil de revente à perte (SRP + 10) et d'encadrement des promotions « doivent être reconduites avant le 15 avril pour ne pas rouvrir une guerre des prix et des promotions ». Ils appellent de leurs voeux des « dispositions protectrices pour les fournisseurs de la grande distribution ». À l'inverse, la grande distribution est vent debout contre l'article 3 du texte qui vise à définir les modalités en cas de non-accord au 1er mars. « Incroyable : des députés seraient désormais favorables à la hausse des prix ? Deux députés veulent faire en sorte que les multinationales puissent répercuter, sans négociation, leurs hausses sur les consommateurs », a commenté Michel-Edouard Leclerc sur son compte Twitter, le 5 janvier. Il affirme que « ça provoquerait de nouvelles augmentations de 10 à 30 % ». Le président des Mousquetaires (Intermarché-Netto) Didier Duhaupand dénonce, quant à lui, un « véritable scandale qui se prépare », avec un texte qui donne « tout pouvoir aux industriels » dans les négociations commerciales. Une argumentation que réfute le président de la Coopération agricole Dominique Chargé : « Il ne s'agit pas pour les industriels d'imposer leur tarif ! Il s'agit de leur permettre une négociation équilibrée afin que la valeur se crée tout au long de la chaîne et qu'une juste répartition puisse se faire entre les différents maillons. »

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

Le gouvernement envisagerait d’instaurer (…) des taux d’emprise au sol maximum variables selon le type de culture

rapporte la FFPA (producteurs agrivoltaïques) dans un communiqué.