Le Réveil Lozère 23 janvier 2019 a 09h00 | Par Aurélie Pasquelin

Un « webdoc » pour découvrir les causses et les Cévennes

 L’Entente Causses et Cévennes vient de développer un nouvel outil : le webdocumentaire.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Le 15 janvier, responsables et élus ont dévoilés leur « webdoc ».
Le 15 janvier, responsables et élus ont dévoilés leur « webdoc ». - © Entente Causses et Cévennes

En lien avec les enseignants du territoire, l’Entente causses et Cévennes a réalisé un webdocumentaire. Visible sur internet l’outil d’un nouveau genre se veut « ludique et pédagogique » pour faire découvrir le territoire au grand public ainsi qu’aux écoliers des environs. Trois parcours : les Paysages, les Hommes et les Troupeaux sont proposés à l’utilisateur, qui conformément au format du webdocumentaire, peut naviguer d’un point à un autre du site pour obtenir plusieurs types d’informations. En plus de cela, 80 fiches ont été mises en lignes pour les enseignants. Un atlas répertoriant les limites du site, les paysages, les cheptels et les produits agricoles labellisés est lui aussi disponible. De quoi présenter au plus grand nombre le territoire classé à l’Unesco.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Je les invite plutôt à rejoindre les forces vives des structures qui œuvrent au quotidien à faire bouger les lignes. Tout comme j’encourage les jeunes à rejoindre nos écoles d’agronomie pour contribuer demain à accompagner ces indispensables évolutions

a répondu le président de chambres d’agriculture France (ex-Apca), Sébastien Windsor, le 16 mai dans une longue « lettre ouverte » au collectif d’étudiants d’AgroParisTech.