Le Réveil Lozère 30 septembre 2020 à 10h00 | Par Marion Ghibaudo

Une 18e édition de Phot’Aubrac réussie

La 18e édition de Phot’Aubrac, qui s’est déroulée du 17 au 20 septembre au sein du parc naturel régional de l’Aubrac, et avec comme centre des opérations Nasbinals, a une nouvelle fois rencontré le succès. Hans Silvester et Pascal Maître étaient les invités d’honneur.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Élus départementaux et représentants du PNR se pressent à Nasbinals pour l’inauguration du festival.
Élus départementaux et représentants du PNR se pressent à Nasbinals pour l’inauguration du festival. - © Marion Ghibaudo

« Nous tenons à remercier particulièrement les agriculteurs », ont lancé les organisateurs de Phot’Aubrac, lors de l’inauguration du festival qui a eu lieu le samedi 19 septembre, sur la place de la mairie à Nasbinals, en présence des élus départementaux et des partenaires du festival.
Guépards guettant leurs proies, fleurs s’épanouissant au soleil levant, ou oiseaux arctiques pêchant : ce sont quelques-unes des scènes que les visiteurs du festival Phot’Aubrac ont pu admirer au gré des expositions en intérieur et extérieur.
Distribuées entre Aveyron, Lozère et Cantal, les photographies s’offraient au regard des curieux sur des chemins de randonnée, les places de villages et… dans les fermes. Granges et étables ont été nettoyées, les troupeaux, à cette époque de l’année, paissent en extérieur ; seules quelques balles de foin disséminées ici et là pour servir de support aux photos ou aux beaux livres rappellent la fonction première de ces bâtiments.
56 expositions réparties sur le territoire du parc naturel régional de l’Aubrac, une cinquantaine de photographes invités et reconnus internationalement, et qui ont animé conférences et classes autour de leur travail photographique, des randos photo qui ont affiché complet durant les quatre jours… Ce festival n’en finit plus de faire parler de lui. Même en 2020 et malgré les questions sanitaires actuelles qui ont, un moment, menacé la tenue de Phot’Aubrac, rien n’a découragé bénévoles et organisateurs.
Quant au plateau de l’Aubrac, invité d’honneur chaque année, il est photographié et sublimé par les nombreux photographes amateurs et professionnels qui se pressent dans les lieux d’exposition.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Des bénéfices économiques directs, et une productivité ou une rentabilité accrue sont les conditions essentielles de l’adoption des pratiques durables à court terme

soulignent des chercheurs dans une étude publiée le 4 octobre dans Nature.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui