Le Réveil Lozère 05 janvier 2022 a 15h00 | Par Le Réveil Lozère

Une année syndicale bien remplie

Si tous les dossiers n’ont pas eu d’issue visible, la FDSEA de la Lozère l’assure, « la défense de l’agriculture et de ses acteurs est un combat de tous les instants ». Retour sur une année 2021 importante pour l’agriculture lozérienne.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Si tous les dossiers n’ont pas eu d’issue visible, la FDSEA de la Lozère l’assure, « la défense de l’agriculture et de ses acteurs est un combat de tous les instants ». Retour sur une année 2021 importante pour l’agriculture lozérienne.
Si tous les dossiers n’ont pas eu d’issue visible, la FDSEA de la Lozère l’assure, « la défense de l’agriculture et de ses acteurs est un combat de tous les instants ». Retour sur une année 2021 importante pour l’agriculture lozérienne. - © Émilie Wood/Illustration

Défense de l’agriculture de montagne lors des négociations de la Pac, prédation, défense du métier d’agriculteur, défrichement… Les sujets à défendre ont été nombreux cette année. « Les cris d’alerte du monde agricole commencent enfin à être entendus vis-à-vis de l’importance de maintien d’une production nationale respectant nos valeurs », a rappelé Jean-François Maurin, président de la FDSEA, qui s’est félicité que le syndicalisme agricole ait encore un certain poids dans le paysage politique français. Si les manifestations organisées à Clermont-Ferrand le 25 janvier avaient été l’un des symboles les plus visibles du travail du syndicat majoritaire sur le sujet de la Pac, « le travail invisible de pression exercé par les représentants nationaux (NDLR de la FDSEA) » a aussi contribué à porter ses fruits : « nous avons réussi à tenir nos positions sur la défense de l’agriculture de montagne », s’est réjoui le président de la FDSEA.
Autre dossier important pour l’agriculture lozérienne : la prédation. « Nous avons réussi à faire intervenir la brigade loup », a pointé Jean-François Maurin. Cette dernière est intervenue durant deux semaines à la fin du mois de septembre sur le département

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Les mots ont agacé, parce qu’ils ont sans doute été trop forts

regrette Loïc Guines, président de l’Agence bio et référent bio pour l’Apca dans une interview avec Agra presse parue le 17 juin.