Le Réveil Lozère 23 juin 2021 a 15h00 | Par AgraPresse en collaboration avec le Réveil Lozère

Une base européenne de données attendue en 2022

Abonnez-vous Reagir Imprimer

Les ministres de l'Environnement de plusieurs États membres de l'Union européenne (France, Autriche, Lettonie et Italie) ont appelé le 10 juin la Commission européenne, à l'occasion d'une discussion lancée par les Pays-Bas sur les fraudes relatives aux biocarburants, à établir rapidement une base de données européenne afin d'assurer la traçabilité des biocarburants. Pour la Pologne, cette base de données devrait aussi couvrir les produits dont la chaîne d'approvisionnement est située en dehors de l'UE afin d'être efficace. « Le lancement de cette base de données est prévu pour l'année prochaine. Elle améliorera la traçabilité des matières premières et des carburants et réduira ainsi les irrégularités et les fraudes », leur a assuré le vice-président de la Commission européenne en charge du Green deal, Frans Timmermans.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

La liste (ndlr publiée par la commission européenne) explique parfaitement pourquoi nous demandons depuis le premier jour qu’une étude d’impact complète soit réalisée

ont à nouveau dénoncé les organisations et coopératives agricoles de l’UE (Copa-Cogeca).