Le Réveil Lozère 28 août 2021 a 09h00 | Par Laura Béheulière

Une bonne idée sortie de sa coquille

Circul’Egg a pour objectif de valoriser les coquilles d’œufs et leur membrane intérieure en différents produits destinés à l’alimentation animale, à la nutrition et à la cosmétique.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Circul’Egg a pour objectif de valoriser les coquilles d’œufs et leur membrane intérieure en différents produits destinés à l’alimentation animale, à la nutrition et à la cosmétique.
Circul’Egg a pour objectif de valoriser les coquilles d’œufs et leur membrane intérieure en différents produits destinés à l’alimentation animale, à la nutrition et à la cosmétique. - © V. Marmuse – CAIA

Chaque année en France, les usines de transformation d’œufs produisent 40 000 tonnes de coquilles, notamment les casseries qui les transforment en ovoproduits destinés à l’agroalimentaire. Un coproduit aujourd’hui peu ou pas valorisé. C’est de ce constat qu’est née Circul’Egg, sous la houlette de Yacine Kabeche, jeune ingénieur diplômé d’AgroParisTech.

Nouvel or blanc et brun
L’idée ? Utiliser ces coquilles, ainsi que leur membrane intérieure – toutes deux sources importantes de minéraux – pour créer de nouveaux produits. Yacine Kabeche a été rejoint par Idris Ben Saber, responsable industrialisation et process, puis l’équipe s’est étoffée. Elle est constituée aujourd’hui de cinq personnes. Sortie de sa coquille, l’idée a convaincu en haut lieu puisque l’entreprise vient de rejoindre le Village by CA Nord de France, qui se définit comme « accélérateur de start-up ».
Mais revenons aux débuts de Circul’Egg. Intéressé par l’économie circulaire, qui consiste à produire des biens et services de manière durable en limitant le gaspillage, Yacine Kabeche contacte différents directeurs d’usines, s’intéresse à l’agroalimentaire, creuse le sujet. « J’ai compris qu’il y avait une brèche, explique-t-il. Qu’il y avait beaucoup de coproduits non valorisés, ou alors sous valorisés. J’ai notamment discuté avec le directeur d’une casserie, et je me suis concentré sur les œufs. » Et plus précisément sur leurs coquilles.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

Nous ne pouvons plus assumer financièrement de payer l’intégralité des dégâts agricole pour tout le territoire, alors qu’il y a des zones où nous ne pouvons pas mettre les pieds

rappelle Willy Schraen, président de la FNC.