Le Réveil Lozère 23 septembre 2020 à 09h00 | Par Propos recueillis par David Duvernay

« Une canette ouvre de nouveaux moments de consommation »

Anne-Victoire Monrozier, viticultrice avec son père au château des Moriers à Fleurie (Rhône), va proposer sa cuvée fleurie Ô Joie en canette, un conditionnement déjà développé dans les pays anglo-saxons.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Anne-Victoire Monrozier, viticultrice avec son père au château des Moriers à Fleurie (Rhône), va proposer sa cuvée fleurie Ô Joie en canette, un conditionnement déjà développé dans les pays anglo-saxons.
Anne-Victoire Monrozier, viticultrice avec son père au château des Moriers à Fleurie (Rhône), va proposer sa cuvée fleurie Ô Joie en canette, un conditionnement déjà développé dans les pays anglo-saxons. - © David Duvernay

Du vin en canette. Voilà le nouveau projet d'Anne-Victoire Monrozier, jeune viticultrice du Beaujolais - son père étant propriétaire du château des Moriers à Fleurie - et plus connue sous le pseudonyme de Miss Vicky Wine. Pour le finaliser, elle a lancé cet été sur le site internet Miimosa un financement participatif qui a rencontré le succès avec 6 034 EUR collectés sur les 5 000 EUR espérés. En cette période de vendanges, Anne-Victoire Monrozier dévoile le futur d'un produit encore peu développé en France et qui fera certainement réagir les professionnels du monde du vin.

Comment est venue cette idée de conditionner un vin d'appellation en canette ?
J'ai toujours eu envie de faire des choses nouvelles. Et je suis à l'écoute des professionnels grâce aux événements Vinocamp que j'organise. En décembre dernier à Paris, j'avais invité un professionnel qui connaît bien l'univers de la canette. J'étais déjà convaincue par le conditionnement. Mais en tenant une canette de vin dans la main, je trouve que notre perception change et l'idée de produire un vin en canette a trotté dans ma tête.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Des bénéfices économiques directs, et une productivité ou une rentabilité accrue sont les conditions essentielles de l’adoption des pratiques durables à court terme

soulignent des chercheurs dans une étude publiée le 4 octobre dans Nature.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui