Le Réveil Lozère 08 janvier 2020 a 10h00 | Par Sébastien Duperay

Une convention collective nationale de la production agricole

2019 a été l’année du lancement du Copat en Auvergne-Rhône-Alpes et de la création de l’Opco Ocapiat. En 2020, l’emploi sera de nouveau un enjeu fort pour la profession, avec la création d’une convention collective nationale de la production agricole et des Cuma.

Abonnez-vous Reagir Imprimer

La commission nationale emploi de la FNSEA et son président, Jérôme Volle, ont rencontré, le 20 décembre à La Tour de Salvagny (Rhône), des membres et partenaires de la commission emploi de la FRSEA Auvergne-Rhône-Alpes. L’objectif : faire le point sur les dernières discussions nationales et sur les actions régionales en matière d’emploi et de formation. Étaient conviés à cette journée, les représentants des commissions départementales emploi, les conseillers prud’homaux ainsi que les partenaires de la commission régionale : Unep, Cuma, groupements d’employeurs et services de remplacement… La présidente de la commission emploi-formation de la FRSEA Aura, Claire Merland, a regretté l’absence de Morgan Oyaux, directeur des affaires sociales à la FNSEA, d’Arthur Hibert, responsable de l’observatoire emploi-formation, et de Mickaël Jacquemin, membre de la commission nationale emploi, qui n’ont pas pu faire le déplacement en raison des mouvements de grève dans les transports ferroviaires.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

Cela reste une proposition, qui doit être validée politiquement et budgétairement. Mais nous espérons qu’un arrêté pourra être publié au cours de la campagne qui s’ouvre

détaille Claude Font, qui avait suggéré début avril de fonder les critères du cercle zéro sur les attaques par massif.