Le Réveil Lozère 16 décembre 2020 a 10h00 | Par Eva DZ, La Volonté paysanne

Une édition des Bœufs de Noël qui a tenu bon

Pas facile de tenir un concours d’animaux de boucherie dans ce contexte si particulier. Les organisateurs des Bœufs de Noël à Laissac ont mis toutes les chances de leur côté pour proposer un concours de qualité, samedi 5 décembre, avec certes moins d’animaux exposés mais une présence assidue des acheteurs et une plus-value plus que satisfaisante pour les éleveurs.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Pas facile de tenir un concours d’animaux de boucherie dans ce contexte si particulier. Les organisateurs des Bœufs de Noël à Laissac ont mis toutes les chances de leur côté pour proposer un concours de qualité, samedi 5 décembre, avec certes moins d’animaux exposés mais une présence assidue des acheteurs et une plus-value plus que satisfaisante pour les éleveurs.
Pas facile de tenir un concours d’animaux de boucherie dans ce contexte si particulier. Les organisateurs des Bœufs de Noël à Laissac ont mis toutes les chances de leur côté pour proposer un concours de qualité, samedi 5 décembre, avec certes moins d’animaux exposés mais une présence assidue des acheteurs et une plus-value plus que satisfaisante pour les éleveurs. - © Eva DZ

« Nous sommes heureux d’avoir pu tenir notre concours. Certes nous avions espéré mieux pour notre dixième édition, mais l’essentiel, dans le contexte actuel, est d’avoir pu maintenir le rendez-vous de promotion de l’élevage », résume Bernard Fabre, co-président de l’association du marché aux bestiaux de Laissac, aux manettes du concours des Bœufs de Noël.
Une vitrine réussie parce que les acheteurs ont été fidèles à l’événement. « Notre concours est attendu chaque année par les éleveurs qui préparent tout spécialement leurs bêtes et par les acheteurs qui veulent répondre à une demande grandissante des boucheries et GMS en animaux de boucherie de qualité », ajoute Bernard Fabre. À quelques semaines des fêtes de fin d’année, présenter la plaque d’un animal primé sur un concours est un beau coup de pub !

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

Nous ne pouvons plus assumer financièrement de payer l’intégralité des dégâts agricole pour tout le territoire, alors qu’il y a des zones où nous ne pouvons pas mettre les pieds

rappelle Willy Schraen, président de la FNC.