Le Réveil Lozère 13 mai 2022 a 12h00 | Par Propos recueillis par S.Chatenet

Une méthode inspirée des marchés financiers pour gérer les écosystèmes

Chercheur au sein de l’Inrae Clermont-Auvergne, Nicolas Gross revient sur la méthodologie empruntée au marché financier pour caractériser et maximiser les bénéfices de la biodiversité.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Chercheur au sein de l’Inrae Clermont-Auvergne, Nicolas Gross revient sur la méthodologie empruntée au marché financier pour caractériser et maximiser les bénéfices de la biodiversité.
Chercheur au sein de l’Inrae Clermont-Auvergne, Nicolas Gross revient sur la méthodologie empruntée au marché financier pour caractériser et maximiser les bénéfices de la biodiversité. - © SC

Quel est l’objet de vos recherches ?
J’étudie la biodiversité, son organisation au sein des communautés, sa réponse face aux changements globaux ainsi que son effet sur le fonctionnement des écosystèmes. Je m’intéresse principalement à la diversité fonctionnelle des plantes et celle des animaux par l’utilisation du concept de « trait fonctionnel » que j’utilise pour comprendre le rôle de l’environnement abiotique et des interactions biotiques sur la structuration des communautés et le fonctionnement des écosystèmes.

Vous avez intégré une équipe internationale de recherche, pilotée par le CNRS et l’INRAE, qui a dévoilé l’an dernier une méthodologie inédite pour appréhender le fonctionnement des écosystèmes. En quoi s’inspire-t-elle de la gestion des marchés financiers ?
Dans cette étude, les scientifiques ont analysé la manière dont la distribution de la ressource entre espèces (leur biomasse) impacte les grands cycles biogéochimiques¹ ainsi que la décomposition de la litière et de la matière organique des sols. Faut-il favoriser une seule espèce au détriment des autres, ou bien au contraire favoriser des écosystèmes où les ressources sont distribuées équitablement entre espèces afin de maximiser les bénéfices de la biodiversité ? Pour répondre à ces questions, nous nous sommes inspirés des méthodes employées sur les marchés financiers.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Je les invite plutôt à rejoindre les forces vives des structures qui œuvrent au quotidien à faire bouger les lignes. Tout comme j’encourage les jeunes à rejoindre nos écoles d’agronomie pour contribuer demain à accompagner ces indispensables évolutions

a répondu le président de chambres d’agriculture France (ex-Apca), Sébastien Windsor, le 16 mai dans une longue « lettre ouverte » au collectif d’étudiants d’AgroParisTech.