Le Réveil Lozère 06 juillet 2022 a 10h00 | Par Le Réveil Lozère en collaboration avec Agrapresse

Une nouvelle autorisation dérogatoire accordée

Abonnez-vous Reagir Imprimer

L’autorisation dérogatoire pour l’utilisation du Ratron GW dans le cadre de la lutte contre le campagnol terrestre en prairies vient d’être publiée sur le site de l’Anses. Du 20 juin au 18 octobre, les agriculteurs ont la possibilité d’utiliser jusqu’à 4 kg d’appâts par hectare et par an, en respectant un intervalle minimal de trois mois après l’application de la dose initiale de 2 kg par hectare. La décision d’autorisation de mise sur le marché est disponible sur le site internet du Sidam. Depuis les années 1970, les pullulations de campagnols terrestres, aussi appelés rats taupiers, se sont accrues et entraînent des dégâts très importants sur les prairies du Massif central, dont des pertes de fourrages, avec des répercussions sur la qualité des produits animaux, et l’équilibre floristique des prairies.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

En passant la brique de lait demi-écrémée à 0,80 € en magasin (contre 0,76 € auparavant, NDLR), nous arrivons à payer les producteurs 430 € les 1000 l. Par contre, je ne dégage aucune marge, si ce n’est les 10 % d’Égalim

explique Michel Biero, directeur Achats Lidl France, qui souhaiterait voir ses concurrents lui emboîter le pas.