Le Réveil Lozère 21 décembre 2022 a 12h00 | Par Marion Ghibaudo

Une page se tourne à la fromagerie des Cévennes

Située en Lozère, au coeur des Cévennes, la fromagerie des Cévennes, premier producteur de l'AOP Pélardon avec 35 % de part de marché, annonce le départ de son directeur, Frédéric Monod.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Frédéric Monod et Nathanaël Étienne.
Frédéric Monod et Nathanaël Étienne. - © Fromagerie des Cévennes

La gouvernance de la coopérative la fromagerie des Cévennes va évoluer à partir du printemps prochain à l'occasion du départ de son directeur, Frédéric Monod. Totalisant plus de 18 années à la direction de la fromagerie des Cévennes, Frédéric Monod a annoncé son souhait de poursuivre d'autres projets.
En tant que directeur de la coopérative, il a supervisé le développement et la bonne marche de l'entreprise, leader sur le marché de l'AOP Pélardon. Dans un parfait esprit coopératif, et en associant sa personnalité passionnée à son expertise fromagère, il a maintenu le fort ancrage local de la coopérative tout en développant son rayonnement, principalement sur la région Occitanie, mais aussi au-delà. Nathanaël Étienne, le président, et Julie Rosset, sa vice-présidente ont commenté : « Nous tenons à saluer l'engagement constant de Frédéric Monod au service de la bonne santé et du développement de la fromagerie. Il a notamment apporté son expérience sur la qualité des produits et de ce fait, augmenté le chiffre d'affaires et les résultats de la coopérative. Aujourd'hui la structure est solide, elle envisage de réaliser des investissements pour se développer et améliorer les conditions de travail. Nous souhaitons à Frédéric une belle réussite dans ses futurs projets. » Confiée à un cabinet de recrutement, la recherche du futur directeur démarrera en début d'année 2023.
Créée en 1959, la fromagerie des Cévennes est une société coopérative agricole regroupant 18 producteurs de lait de chèvre, dont 17 associés coopérateurs éleveurs dans la zone AOP Pélardon parmi lesquels trois produisent du lait issu de l'agriculture biologique. Elle est implantée au coeur des Cévennes gardoises et lozériennes. Une vingtaine de collaborateurs travaille en son sein et contribue à la fabrication de l'AOP Pélardon, du Moissac des Cévennes, du Seillou, du Grizou des Cévennes et de la Parpaillote. Depuis 1959, la fromagerie n'aura connu que peu de changements de direction, à chaque départ c'est donc une partie de l'histoire de la coopérative qui se réécrit.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

La FNSEA appelle tout son réseau et l’ensemble de ses filières à se mobiliser à partir du 8 février à Paris et jusqu’au 20 février dans toute la France

a annoncé le syndicat dans un communiqué le 3 février.