Le Réveil Lozère 27 juillet 2022 a 13h00 | Par Marion Ghibaudo

Une rando gourmande pour découvrir la filière viande

Mardi 23 août à Mende, la section ovine et bovine de la FDSEA Lozère et Interbev Occitanie lancent une marche gourmande, pour faire découvrir toute la filière viande.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Mardi 23 août à Mende, la section ovine et bovine de la FDSEA Lozère et Interbev Occitanie lancent une marche gourmande, pour faire découvrir toute la filière viande.
Mardi 23 août à Mende, la section ovine et bovine de la FDSEA Lozère et Interbev Occitanie lancent une marche gourmande, pour faire découvrir toute la filière viande. - © Marion Ghibaudo

La section ovine et bovine de la FDSEA Lozère s'est portée volontaire pour organiser un projet test en lien avec Interbev Occitanie : une rando gourmande célébrant l'amont et l'aval de la filière viande de qualité et locale. Un projet qui, s'il est concluant, risque d'essaimer rapidement dans d'autres départements, pour aider à faire découvrir autrement l'agriculture et ses composantes. Au menu du 23 août, un parcours qui mènera les randonneurs sur les hauteurs de Mende, avec trois arrêts gourmands, pour un repas construit autour de la viande. « Le parcours est relativement facile et familial », ont pointé les organisateurs de la journée, tablant sur une marche de quatre à cinq heures au maximum. À l'arrivée, une dernière surprise attend les promeneurs : la visite du laboratoire de la boucherie d'Hyper U de Mende, puisque la randonnée démarre et arrive au parc Wunsiedel. Associer tous les aspects de la transformation de la viande, jusqu'au produit final amené au consommateur, paraissait essentiel aux organisateurs. Et lorsque sollicité, Jean-Michel Brun, directeur d'Hyper U Mende, n'a pas hésité à donner son feu vert. « Cela permet une vraie transparence, en montrant comment notre laboratoire fonctionne », a souligné ce dernier, qui travaille à l'année avec une soixante d'agriculteurs lozériens en direct et avec près d'une centaine de manière indirecte. « Les clients et consommateurs ont compris l'intérêt de protéger le local, et ce type d'événement permet de mettre en avant le travail des agriculteurs lozériens », s'est réjoui Jean-Michel Brun, qui souhaite que la journée soit une réussite, car « c'est un vrai encouragement pour les filières locales ».

En pratique

Renseignements et pré-inscriptions possibles via la page Facebook dédiée (bientôt disponible).
Départ à partir de 9 h et possible jusqu'à 11 h, depuis le parc Winsiedel (face à Hyper U Coeur Lozère). Tarif : 14 EUR par personne, gratuit pour les moins de 16 ans. Prévoir des chaussures de marche et de l'eau.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

En passant la brique de lait demi-écrémée à 0,80 € en magasin (contre 0,76 € auparavant, NDLR), nous arrivons à payer les producteurs 430 € les 1000 l. Par contre, je ne dégage aucune marge, si ce n’est les 10 % d’Égalim

explique Michel Biero, directeur Achats Lidl France, qui souhaiterait voir ses concurrents lui emboîter le pas.