Le Réveil Lozère 26 octobre 2022 a 14h00 | Par Le Réveil Lozère

Une réflexion sur les énergies renouvelables est lancée à l'échelle du département

Vendredi 21 octobre, un comité énergies renouvelables a été réuni autour du préfet de Lozère, Philippe Castanet.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Vendredi 21 octobre, un comité énergies renouvelables a été réuni autour du préfet de Lozère, Philippe Castanet.
Vendredi 21 octobre, un comité énergies renouvelables a été réuni autour du préfet de Lozère, Philippe Castanet. - © Emmanuel Baratte/Illustration

l s'agit d'une instance départementale composée d'élus, de services de l'État, d'opérateurs énergétiques et d'acteurs locaux dont l'objectif était ce jour de dresser un état des lieux et de s'accorder sur les perspectives de développement des énergies renouvelables en Lozère. Le comité était appelé à réfléchir à une stratégie départementale partagée. Cette stratégie doit s'inscrire dans la perspective d'indépendance énergétique nationale et répondre aux objectifs régionaux fixés par le Schéma régional d'aménagement, de développement durable et d'égalité des territoires (SRADDET) porté par la région à l'horizon 2040, adopté le 30 juin 2022 par le conseil régional d'Occitanie. Parmi les objectifs portés par ce SRADDET, se retrouve l'idée de « devenir une région à énergie positive », et dont l'un des objectifs est de « baisser de 20 % la consommation énergétique finale des bâtiments d'ici 2040 », ainsi que « multiplier par 2,6 la production d'énergies renouvelables d'ici 2040 ».
Le développement des énergies renouvelables se fait en lien avec les territoires concernés, à l'échelle des communautés de communes. Aujourd'hui, la consommation lozérienne d'énergie est estimée à 2 200 GWh environ. La production d'énergie renouvelable départementale s'élève à environ 1 300 GWh, dont 770 de biomasse, 190 d'éolien, 300 en hydroélectrique et un peu plus de 50 en photovoltaïque. Le comité s'est accordé sur un objectif de production renouvelable supplémentaire de l'ordre de 500 GWh à dix ans. Sur cette base, des groupes de travail thématiques préciseront les mesures nécessaires pour y parvenir. Un prochain comité sera appelé à fixer les orientations et les dispositifs qui guideront l'action publique. La production d'énergies renouvelables répond à 4 enjeux : un enjeu écologique ; un enjeu d'indépendance et de souveraineté ; un enjeu de pouvoir d'achat ; et un enjeu de planification territoriale. La stratégie de développement des énergies renouvelables fera naturellement place aux économies d'énergie.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

Grâce aux reports de stock de l’année 2021, la majorité des éleveurs et éleveuses sont sereins pour cet hiver mais sont préoccupés par la possibilité que l’année 2023 puisse ressembler à 2022, auquel cas les bilans fourragers seraient loin de l’équilibre

rapporte la dernière note agro-climatique de l’Idele (Institut de l’élevage), publiée le 17 novembre.