Le Réveil Lozère 25 janvier 2023 a 11h00 | Par Le Réveil Lozère en collaboration avec Agrapresse

Vers une interdiction pour chiens et chats, bovins non concernés

Abonnez-vous Reagir Imprimer

À l'occasion d'une séance publique le 16 janvier, les députés ont adopté à l'unanimité la proposition de loi Renaissance visant à interdire l'utilisation de tout dispositif à décharge électrique sur les chiens et chats, une disposition déjà en vigueur dans plusieurs pays d'Europe du nord. Dans le détail, il interdit l'acquisition et la cession de tout « dispositif à décharge électrique, étrangleur sans boucle d'arrêt ou dont les pointes sont tournées vers le corps de l'animal. » Le texte ne mentionne pas les bovins, pour lesquels plusieurs start-up à travers le monde (Agersense, Vence, NoFence, Halter) développent des colliers GPS à signaux sonores et électriques permettant de remplacer les traditionnelles clôtures à fils électriques. La rapporteure du projet de loi a argué que les « colliers à chocs électriques ont des conséquences psychologiques importantes sur les animaux » et entraînent « des lésions physiques importantes, comme les brûlures et les pertes de poils. » En France, un chien sur quatre en est équipé ou en a été équipé.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

La FNSEA appelle tout son réseau et l’ensemble de ses filières à se mobiliser à partir du 8 février à Paris et jusqu’au 20 février dans toute la France

a annoncé le syndicat dans un communiqué le 3 février.