Le Réveil Lozère 13 novembre 2022 a 12h00 | Par Patricia Flochon

Visite immersive dans les ateliers de la Cuivrerie de Cerdon

La Cuivrerie de Cerdon (Ain) a ouvert ses portes en avant-première pour les vacances de la Toussaint. Au programme, une immersion dans les secrets des ateliers et des démonstrations de savoir-faire uniques.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
La Cuivrerie de Cerdon (Ain) a ouvert ses portes en avant-première pour les vacances de la Toussaint. Au programme, une immersion dans les secrets des ateliers et des démonstrations de savoir-faire uniques.
La Cuivrerie de Cerdon (Ain) a ouvert ses portes en avant-première pour les vacances de la Toussaint. Au programme, une immersion dans les secrets des ateliers et des démonstrations de savoir-faire uniques. - © Olivier Graff

Témoin d'une aventure industrielle de plus de 150 ans, la Cuivrerie de Cerdon renaît en 2022. Le site a été racheté en mars 2018 par le Département de l'Ain, avec la volonté de le réhabiliter « autour d'un projet architectural et scénographique innovant, permettant de transmettre cet héritage emblématique au public. » Construite autour d'un ancien moulin à blé, la Cuivrerie de Cerdon est une usine de fabrication d'objets en cuivre racontant 150 ans de destinée industrielle de la famille Main et Fils. Des générations d'ouvriers y ont transformé le cuivre et ses alliages grâce à diverses techniques et machines, témoins de l'évolution des procédés industriels comme des grandes mutations des xixe et xxe siècles. Grâce à la force motrice de l'eau, on y produisait des objets d'une grande diversité, tels des plateaux de balances, matériel de soierie, matériel agricole... mais aussi des pièces d'orfèvrerie pour la table et la décoration. Les procédés employés : la dinanderie (objets produits par martelage de feuilles de métal), l'emboutissage (mise en forme d'une feuille de métal entre une matrice et un poinçon) et le repoussage (transformation d'une feuille de métal circulaire à l'aide d'un tour).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

Grâce aux reports de stock de l’année 2021, la majorité des éleveurs et éleveuses sont sereins pour cet hiver mais sont préoccupés par la possibilité que l’année 2023 puisse ressembler à 2022, auquel cas les bilans fourragers seraient loin de l’équilibre

rapporte la dernière note agro-climatique de l’Idele (Institut de l’élevage), publiée le 17 novembre.