Le Réveil Lozère 10 février 2022 a 11h00 | Par Marion Ghibaudo

Visite ministérielle en Lozère

La ministre Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, et son secrétaire d’État Joël Giraud étaient en Lozère lundi 7 février pour parler cohésion sociale et ruralité avec les édiles locaux.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
La ministre Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, et son secrétaire d’État Joël Giraud étaient en Lozère lundi 7 février pour parler cohésion sociale et ruralité avec les édiles locaux.
La ministre Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, et son secrétaire d’État Joël Giraud étaient en Lozère lundi 7 février pour parler cohésion sociale et ruralité avec les édiles locaux. - © Marion Ghibaudo

Accompagnés de la préfète Valérie Hatsch, des élus lozériens, du député Pierre Morel-à-l’Huissier et de la sénatrice Guylène Pantel, les deux ministres ont visité différents sites lozériens. Après une matinée à la Canourgue, puis un arrêt à Mende, la journée s’est terminé à Saint-Chély-d’Apcher, où a eu lieu l’inauguration des locaux de la communauté de communes Terres-d’Apcher-Margeride-Aubrac, suivie d’une visite de l’espace France Services par le secrétaire d’État, Joël Giraud.
La veille, le secrétaire d’État Joël Giraud a pu échanger pendant près de quatre heures avec les élus de la chambre d’agriculture sur les sujets de préoccupation de l’agriculture lozérienne, lors d’une réunion de travail organisée à la Canourgue. Loup, Pac, définition de l’agriculteur actif, agriculture de montagne… De nombreux sujets ont été abordés durant cet échange, et le secrétaire d’État s’est montré « à l’écoute », selon des personnes présentes à la réunion.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

L’été 2022 pourrait être marqué par des étiages ou des baisses de nappes marquées sur la totalité du territoire

selon un communiqué diffusé au lendemain d’une réunion du Comité d’anticipation et de suivi hydrologique (Cash).