Le Réveil Lozère 30 octobre 2019 a 09h00 | Par Sophie Chatenet

Weather measures : la météo de précision au service de l’agriculture

Implantée à Clermont-Ferrand, la start-up Weather measures a mis au point une solution de retraitement des données météo à fine échelle spatio-temporelle. Son portefeuille clients ne cesse de s’étoffer.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Emmanuel Buisson, docteur en physique de l’atmosphère préside la société Weather measures.
Emmanuel Buisson, docteur en physique de l’atmosphère préside la société Weather measures. - © SC

Limagrain, Axéréal, Michelin…Des géants dans leur domaine qui ont tous été séduits, par la technologie développée par Weather measures. Experte en météorologie de précision, cette start-up clermontoise, présente dernièrement au sein du pôle start-up du Sommet de l’élevage, a imaginé une solution de données météo multi-sources capable de fournir, « à moindre coût un concentré météo à fine échelle spatio-temporelle », résume Emmanuel Buisson, docteur en physique de l’atmosphère et président de Weather measures. Convaincus que l’agriculture de précision va de pair avec une météo de précision, lui et son associé Arnault Trac, ancien cadre chez Michelin, se sont lancés dans l’aventure en avril 2015. Au départ, ils ont concentré leurs travaux sur la pluviométrie, en utilisant le radar en bande X, permettant de mesurer les cumuls de précipitation à très fine échelle. « Nous souhaitions nous adresser à une clientèle agricole, mais aussi industrielle et publique (collectivités locales) dans le cadre de leur couverture du risque inondation », explique l’universitaire. Un premier radar est alors installé dans la plaine de la Limagne. Dans la foulée, un million d’euros de fonds sont levés auprès de la Sofimac et de Bpifrance.

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1532, du 31 octobre 2019, en page 7.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
Prochaine breve

5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Les engagements et les efforts fournis par tous les maillons de la filière semblent être reconnus et appréciés pour une grande partie des interrogés

se félicite Interbev (interprofession bétail et viandes), d’après un sondage publié le 24 février.