Le Réveil Lozère 09 septembre 2020 à 11h00 | Par Marion Ghibaudo

Le Réel inaugure le label CPIE en Lozère

En présence des élus du département, de la sénatrice Guylène Pantel et de Valérie Hatsch, préfète de Lozère, le Réel a inauguré son label CPIE. La matinée s’est poursuivie par la signature d’une convention de partenariat entre le département et le Réel-CPIE, signée par Sophie Pantel.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
En présence des élus du département, de la sénatrice Guylène Pantel et de Valérie Hatsch, préfète de Lozère, le Réel a inauguré son label CPIE. La matinée s’est poursuivie par la signature d’une convention de partenariat entre le département et le Réel-CPIE, signée par Sophie Pantel.
En présence des élus du département, de la sénatrice Guylène Pantel et de Valérie Hatsch, préfète de Lozère, le Réel a inauguré son label CPIE. La matinée s’est poursuivie par la signature d’une convention de partenariat entre le département et le Réel-CPIE, signée par Sophie Pantel. - © Marion Ghibaudo

Olivier Kania, directeur du Réel, en introduction de la matinée de fête, dans les locaux de SupAgro à Florac où sont les bureaux du Réel, a rappelé que la réflexion sur le label CPIE a commencé en 2016, au sein de l’équipe du Réel. Ils ont officiellement obtenu le label en mai 2019, un label qui devrait leur permettre d’étendre les champs d’action du Réel. C’est le premier organisme lozérien à recevoir ce label en Lozère.
La structure, qui rassemble 80 structures, associations, collectivités locales, entreprises, organismes publics, a construit, lors de ces vingt dernières années, de nombreuses animations autour de l’environnement, que ce soit en milieu scolaire ou auprès des citoyens du département.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Depuis des semaines, un éleveur perd 150 euros par animal vendu.

a dénoncé le bureau du Berceau des races à viande du Massif Central (Brav, regroupant 22 départements).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui