Le Réveil Lozère 06 décembre 2017 � 08h00 | Par Le Réveil Lozère

Le périmètre d’interdiction des mouvements d’animaux s’élargit

Abonnez-vous R�agir Imprimer

La Haute-Savoie a encore étendu son dispositif de lutte contre la fièvre catarrhale ovine (FCO) après la détection de dix foyers de sérotype 4, a indiqué la préfecture le 30 novembre. Le périmètre d’interdiction de mouvements d’animaux concerne maintenant 184 communes du département. L’Ain, le Doubs, le Jura, la Savoie et la Haute-Savoie sont en « zone de protection » : la vaccination contre la FCO de type 4 y est obligatoire, le transport en dehors de la zone est interdit sauf dérogation et des cheptels témoins sont dépistés. Les Hautes-Alpes, la Côte-d’Or, l’Isère, le Rhône, la Haute-Saône, la Saône-et-Loire et le Territoire de Belfort sont en « zone de surveillance » : le transport en dehors de la zone y est interdit sauf dérogation et des cheptels témoins sont dépistés, mais la vaccination n’est pas obligatoire. Au 30 novembre, 23 000 animaux ont été vaccinés en Haute-Savoie, sur un total de 25 250 dans le périmètre interdit (21 000 bovins, 2 750 ovins et 1 500 caprins), et de 136 950 sur l’ensemble du département (113 200 bovins, 20 500 ovins et 8 000 caprins). Le stock disponible de vaccins était à la date du 12 octobre de 8 millions de doses, selon une instruction technique publiée au bulletin officiel de l’Agriculture du 30 novembre. On peut y lire également que « les achats ultérieurs seront à la charge des éleveurs ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions �mises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se r�serve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et r�glements en vigueur, et decline toute responsabilit� quant aux opinions �mises,

En bref
Prochaine breve

5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Aujourd’hui, la zone des Landes malheureusement est condamnée à très court terme

A déclaré Marie-Pierre Pé, la directrice du Cifog (interprofession du foie gras), sur RTL le 8 janvier. Avec une quarantaine de nouveaux cas depuis le 8 janvier, l’épizootie d’influenza aviaire poursuit sa progression