Le Réveil Lozère 06 février 2017 à 08h00 | Par Le Réveil Lozère

L’ouverture des États-Unis au bœuf français est effective

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll et le secrétaire d’Etat au Commerce extérieur Matthias Fekl ont salué le 6 février « l’ouverture effective du marché américain à la viande bovine française ». Le premier agrément a été accordé à une entreprise productrice de viande de veau. L’embargo américain sur la viande bovine française avait été instauré en 1998, suite à la crise de la vache folle. Sa levée en 2014 a marqué le point de départ d’un long travail de négociations pour faire reconnaître l’équivalence entre les systèmes de contrôle français et américain. Le 12 janvier, un courrier reçu par le ministère de l'Agriculture français a finalement acté la reconnaissance, par les États-Unis, d’une équivalence entre les systèmes d’inspection français et américains, donnant droit aux autorités françaises d’agréer les entreprises qui souhaitent exporter, sous réserve de conformité à un certain nombre de critères sanitaires.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Des bénéfices économiques directs, et une productivité ou une rentabilité accrue sont les conditions essentielles de l’adoption des pratiques durables à court terme

soulignent des chercheurs dans une étude publiée le 4 octobre dans Nature.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui