Le Réveil Lozère 24 juillet 2019 a 11h00 | Par Aurélie Pasquelin

Égalim, quelles avancées ?

FDSEA et JA se sont réunis, lundi 22 juillet, pour leur traditionel conseil fédéral. En présence de Patrick Bénézit, secrétaire général adjoint de la FNSEA, ils ont pu y parler des différents sujets du moment dont la loi Égalim et ses applications.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
De gauche à droite : Jean-François Maurin, secrétaire général de la FDSEA, Patrick Bénézit, sercétaire général adjoint de la FNSEA, Olivier Boulat, président de la FDSEA et Vincent Bonnet, président des Jeunes agriculteurs.
De gauche à droite : Jean-François Maurin, secrétaire général de la FDSEA, Patrick Bénézit, sercétaire général adjoint de la FNSEA, Olivier Boulat, président de la FDSEA et Vincent Bonnet, président des Jeunes agriculteurs. - © AP

Regroupant les responsables de la FDSEA et des Jeunes agriculteurs de Lozère, le conseil fédéral a lieu chaque année dans le courant du mois de juillet. « C’est un moment privilégié qui nous permet de faire le point sur la récolte et de nous concentrer sur un thème, un sujet d’actualité », explique Olivier Boulat, président de la FDSEA. Le « tour des récoltes » de cette année a mis en avant une certaine hétérogénéité suivant les territoires (voir ci-contre). « Nous avons ensuite choisi de nous concentrer sur les États généraux de l’alimentation (Égalim), la loi qui en découle, ses applications présentes et futures », indique Vincent Bonnet, président des Jeunes agriculteurs de Lozère.

Partir du coût pour définir le prix
Pour aborder ce sujet, les Lozériens ont reçu Patrick Bénézit, agriculteur dans le Cantal et secrétaire général adjoint de la FNSEA. « Les Égalim nous ont permis d’aborder deux points : le problème du prix et les attentes sociétales vis-à-vis de l’alimentation », résume le responsable. « Sur ce premier volet, nous avons réussi à inverser la tendance de ces dernières décennies, précise-t-il. Nous avons réussi à ce que les prix partent des coûts de production et non l’inverse. »

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1520, du 25 juillet 2019, en page 3.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
Prochaine breve

5 breve(s) � voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Aujourd’hui, la zone des Landes malheureusement est condamnée à très court terme

A déclaré Marie-Pierre Pé, la directrice du Cifog (interprofession du foie gras), sur RTL le 8 janvier. Avec une quarantaine de nouveaux cas depuis le 8 janvier, l’épizootie d’influenza aviaire poursuit sa progression