Le Réveil Lozère 17 juin 2020 à 11h00 | Par Marion Ghibaudo

L’Entente causses et Cévennes prépare une courte saison estivale

L’Entente causses et Cévennes prépare sa réouverture au public, après des travaux dans le bâtiment qu’ils viennent d’acquérir, à Florac. La crise sanitaire a chamboulé les plannings et pose la question de la fréquentation pour cet été.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L’Entente causses et Cévennes prépare sa réouverture au public, après des travaux dans le bâtiment qu’ils viennent d’acquérir. La crise sanitaire a chamboulé les plannings et pose la question de la fréquentation pour cet été.
L’Entente causses et Cévennes prépare sa réouverture au public, après des travaux dans le bâtiment qu’ils viennent d’acquérir. La crise sanitaire a chamboulé les plannings et pose la question de la fréquentation pour cet été. - © Marion Ghibaudo

« Officiellement, nous devions ouvrir notre bâtiment fin juin », explique Alain Argilier, chargé du tourisme et de la communication au sein de l’Entente causses et Cévennes. La crise du Covid-19 a reporté l’ouverture au 15 juillet. Un lancement tardif qui n’a pas entamé l’enthousiasme des employés qui fignolent les derniers détails d’une saison qu’ils espèrent faite de « découvertes de l’agropastoralisme méditerranéen ». L’inauguration officielle du bâtiment devrait se faire le 30 juillet.
Dans ce bâtiment va aussi se déployer un centre d’interprétation tout neuf. La course aux travaux a repris dès la fin du confinement pour préparer les salles qui accueilleront « un centre avec des modules mobiles et une boutique », énumère Alain Argilier.
Les expositions présentées là se retrouveront aussi, sous une forme ou une autre, dans d’autres hauts lieux représentatifs de l’Entente. Le domaine des Boissets devrait être le second lieu à bénéficier d’une exposition modulable. « Si ça marche, nous l’étendrons sans doute aux autres départements de l’Entente », explique Alain Argilier.
Les visites seront libres et gratuites, ont assuré les employés de l’Entente, et ils seront présents sur site pour répondre aux questions des visiteurs. « L’idée de ce centre, c’est de vulgariser ce qu’est l’Entente causses et Cévennes et quel patrimoine est représenté à l’Unesco », explique le chargé de mission.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Nous ne tolérerons pas que la valeur générée grâce à la loi EGAlim ne profite pas aussi aux producteurs.

prévient la FNPL (producteurs laitiers, FNSEA) dans un communiqué du 26 novembre.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui